L'esthéticienne Lorraine Charest d'Agenay sculpte les sourcils en suivant la morphologie du visage de chaque client. 

Sourcils sans soucis

Ils ont été ultra-fins, ensuite fournis et rebelles et, ce printemps, ils se décolorent. Les sourcils en voient décidément de toutes les formes et les couleurs. Mais en matière de poils, il n'y a pas de mode qui prévaut, dit l'esthéticienne Lorraine Charest d'Agenay. Il faut simplement suivre la ligne naturelle de notre visage.
Les sourcils sont à la mode cette année. Plus que jamais, les compagnies de cosmétiques commercialisent des crayons, des brosses et différents produits de maquillage visant à mieux définir la ligne des sourcils et à corriger les défauts des mains maladroites ou d'une pince trop agressive. Mais avant de maquiller les poils rebelles, il est préférable d'avoir une belle courbe suivant l'arcade sourcilière.
Plus jamais la pince à épiler! Voilà la mission que s'est donnée l'esthéticienne Lorraine Charest d'Agenay depuis 47 ans. Cette experte des sourcils recommande plutôt l'épilation définitive des sourcils, suivant une technique utilisant deux types de microcourants électriques : haute fréquence et galvanique. «La pince ne sera jamais aussi précise et ne donnera pas un aussi beau résultat que l'épilation définitive», dit celle qui a fondé l'Association des électrolystes du Québec.
Se qualifiant de visagiste, Mme Charest d'Agenay sculpte les sourcils de ses clients suivant leur morphologie et leur âge. «Un beau sourcil peut vous rajeunir de 10 ans!» lance-t-elle. Avec la minutie d'une artiste, elle parvient à réduire, à égaliser et à modifier la taille ou l'apparence de chaque poil. Ce que la pince ne fera pas. Mais un tel traitement demande toutefois un peu de patience et, selon l'aspect des sourcils, coûtera quelques centaines de dollars.
Poils au masculin
Les femmes ne sont pas les seules à éliminer les poils disgracieux. De plus en plus d'hommes font appel au doigté des esthéticiennes. Une coquetterie qui leur permettra également d'adoucir leur regard et de soustraire quelques années. Mais, rassurez-vous messieurs, vos sourcils demeureront virils et naturels. «Les hommes sont plus soucieux de leur apparence et n'aiment pas avoir un air sévère par des sourcils trop épais, foncés ou négligés», confirme l'experte.
Décolorés
Des sourcils effacés? Voilà une tendance qui fait sourciller. Lancée par Miu Miu, Prada et Givenchy l'automne dernier, cette mode de l'absence de sourcils a également été vue lors des défilés printaniers de Lanvin et d'Alexander McQueen. En fait, même s'ils semblaient avoir été rasés, les sourcils des mannequins étaient plutôt décolorés ou camouflés sous un épais maquillage. Fort heureusement, cette mode semble être restée sans écho dans la vie de tous les jours.
Pour information : Lorraine Charest d'Agenay, 418 523-1430