ICI Radio-Canada Télé a connu quelques ratés de retransmission en fin de semaine. Mais dans l'ensemble, l'équipe de laquelle font partie Martin Labrosse, Marie-Josée Turcotte et Guy D'Aoust accomplit un travail remarquable.

Sotchi: les Jeux de la pub

Ça ne travaillait pas fort autour de moi lundi après-midi. Rien d'autre n'existait qu'Alexandre Bilodeau et Mikaël Kingsbury, qui allaient nous procurer un nouveau moment d'euphorie, après Charles Hamelin le matin et les soeurs Dufour-Lapointe l'avant-veille. À titre de moments de télé hypnotisants, ces Jeux de Sotchi n'ont pas leur pareil jusqu'à maintenant. Et ça fait du bien, quand on connaît le contexte dans lequel ils ont lieu.
Vous avez cependant été nombreux à vous plaindre de la surabondance de publicités sur ICI Radio-Canada Télé depuis le début des Jeux. Durant la cérémonie d'ouverture, on interrompait sauvagement le spectacle en plein milieu d'un numéro pour passer de la pub, alors que CBC avait choisi de la placer ailleurs.
Marc Pichette, directeur des relations publiques, promotion et partenariats à Radio-Canada, explique que les réseaux français et anglais diffusent jusqu'à 12 minutes de publicité à l'heure pendant les Jeux. «On s'est engagé à offrir des Jeux responsables sur le plan financier. Pour CBC/Radio-Canada, la publicité demeure le meilleur véhicule de visibilité pour les entreprises partenaires des Jeux olympiques. C'est avec ces revenus-là qu'on peut offrir plus de 1500 heures de visionnement, un niveau inégalé», dit-il.
Mais alors, pourquoi interrompre un spectacle alors que CBC en a décidé autrement? «Il s'agit d'un choix de réalisation de nos équipes. Pour la reprise du soir, nous avons refait le découpage», répond Marc Pichette.
Par ailleurs, chapeau à Jacinthe Taillon, qui a remplacé à pied levé René Pothier, presque aphone à la description du patinage artistique dimanche. Il semble qu'un virus court parmi l'équipe de commentateurs, puisque Jean St-Onge avait peine à parler hier matin au hockey féminin. Si René Pothier n'a pas retrouvé la voix ce matin, Michel Lacroix prendra la relève, lui qui a déjà décrit le patinage artistique avec Alain Goldberg.
ICI Radio-Canada Télé a connu quelques ratés de retransmission en fin de semaine. Guy D'Aoust a même dû improviser à la description du ski acrobatique et un segment de la descente masculine de ski alpin a été passé en boucle, alors qu'on voulait voir Erik Guay. Mais dans l'ensemble, l'équipe accomplit un travail remarquable.
La quotidienne Bons baisers de Sotchi a rallié quelque 500 000 téléspectateurs samedi soir, et 626 000 dimanche. Pour les curieux, l'émission de France Beaudoin et de Dany Dubé est enregistrée par morceaux à partir de la mi-journée jusqu'en fin de soirée, selon la disponibilité des invités.
SNL: impossible à chaque semaine
La première de SNL Québec a rallié 273 000 téléspectateurs samedi soir à Télé-Québec, de bons résultats si on tient compte que Belle et bum en retient 151 000 dans la même case horaire depuis janvier. SNL place même Télé-Québec deuxième derrière le film G.I. Joe - le réveil du cobra (622 000) à TVA, et devant une reprise d'En mode Salvail (268 000) sur V et de Dre Grey, leçons d'anatomie (219 000) sur ICI Radio-Canada Télé.
Le diffuseur public laisse entrevoir que l'émission pourrait revenir l'automne prochain, mais jamais à un rythme hebdomadaire, étant donné l'ampleur de l'entreprise. SNL Québec est plus coûteuse à produire que Belle et bum, dont elle empruntera une nouvelle fois la case horaire le 22 mars prochain, avec Stéphane Rousseau à l'animation.
Pour ceux qui se posaient la question, le numéro sur les émissions de nostalgie (Les enfants de la télé, Fidèles au poste, etc.) était entièrement présenté en direct. Louis-José Houde devait se déplacer de plateau en plateau durant les courts génériques de chacune des parodies. Dimanche soir, La voix a rassemblé 2 576 000 fidèles à TVA contre 1 073 000 pour Tout le monde en parle à Radio-Canada.
********
MES CHOIX TÉLÉ
Les grands reportages, Sotchi: les Jeux à tout prix, ICI RDI à 20h
Une autre enquête sur les dessous peu reluisants de la construction des infrastructures sportives.
Mémoires vives, ICI Radio-Canada Télé à 21h
Après la lecture de la lettre de son père, Claire entreprend de faire la lumière sur ses origines.
En mode Salvail, V à 22h
L'animateur reçoit Peter Macleod et des enfants se prononcent sur l'album de Vincent Vallières.