Plusieurs autopatrouilles se trouvaient sur le stationnement de l'école en fin d'après-midi. Un élève qui fréquente l'endroit aurait proféré la menace de se rendre sur place armée.

Sortie des classes sous surveillance policière à l'école Le Sommet

La sortie des classes s'est faite sous surveillance policière, jeudi, à l'école secondaire Le Sommet, dans Charlesbourg. Un ancien élève aurait proféré de sérieuses menaces sur les réseaux sociaux.
Plusieurs autopatrouilles se trouvaient dans le stationnement de l'école en fin d'après-midi. D'après ce qu'il a été possible d'apprendre, un élève qui aurait déjà fréquenté l'endroit aurait proféré la menace de se rendre sur place armé. Un conflit entre des élèves serait à l'origine de cette menace, a appris Le Soleil.
À 17h, les policiers ont confirmé l'arrestation d'un individu lié à ce branle-bas de combat à l'extérieur des terrains appartenant à l'école. La sortie des élèves s'est faite dans l'ordre.
En soirée, le jeune homme, que la police de Québec a identifié comme un ancien élève de cette école secondaire, était toujours interrogé par les policiers, qui ont confirmé qu'il n'était pas armé lors de son arrestation.