Pierre Jobin

Sondages BBM: l'écart entre TVA et Radio-Canada rétrécit

Toujours premier, TVA a néanmoins perdu des plumes dans la région de Québec. Même qu'il y a maintenant moins de 10 points qui le séparent de son plus proche rival, d'après les sondages BBM par cahiers d'écoute, dévoilés mardi. De 29,6 % à l'automne 2012, la part de marché de TVA a dégringolé à 26,9 %. ICI Radio-Canada Télé, le seul réseau à voir ses parts augmenter, passe de 15,7 à 17,2 %. Constat décevant pour V, qui décline de 5,7 à 4,9 %.
<p>Bruno Savard</p>
Radio-Canada a aussi marqué des points au palmarès des émissions les plus regardées. Le diffuseur public, qui occupait 11 des 30 positions l'an dernier, en a maintenant 14, dont la première à Unité 9 et ses 251 000 fidèles, un gain de 55 000 par rapport à l'automne 2012. Assez pour semer Le banquier qui tombe au deuxième rang avec 194 000. Même après 10 ans, Tout le monde en parle monte dans les sondages à Québec et passe de la sixième à la troisième position. Le changement d'horaire d'Occupation double n'a pas été concluant : de 181 000 fanatiques l'an dernier, ils n'étaient plus que 129 000 irréductibles cet automne.
Jobin et Savard
Avec ses 143 000 habitués au TVA Nouvelles, Pierre Jobin gagne des téléspectateurs à 18h, loin devant Bruno Savard au Téléjournal Québec, qui en retient 60 000, en légère baisse. Mais c'est à V que ça fait le plus mal au souper : logé à 18h, le nouveau jeu Tic tac show n'attire plus que 17 000 adeptes alors qu'Atomes crochus en avait 38 000 l'an dernier. La deuxième demi-heure du bulletin de R.-C. passe de 35 000 à 41 000 téléspectateurs, contre 110 000 pour Le tricheur à TVA. V perd aussi des joueurs à 18h30 : Un souper presque parfait passe de 73 000 à 48 000 habitués, conservant de justesse sa deuxième position derrière TVA.
La fin de semaine, l'écart est beaucoup plus réduit à 18h, alors que Le téléjournal Québec de Guillaume Dumas chauffe sérieusement le TVA nouvelles de Julie Couture; en moyenne pour les deux soirs, le bulletin d'ICI Radio-Canada Télé passe de 55 000 à 63 000 fidèles, un gain de quatre points de parts de marché, alors que celui de TVA décline de 78 000 à 73 000.