Louis-José Houde

SNL Québec: Louis-José Houde à l'américaine

Louis-José Houde. On peut parler de valeur sûre pour lancer notre version bien à nous de Saturday Night Live, mythique rendez-vous nocturne de la télé américaine, diffusé sur NBC depuis 1975.
<p>L'équipe des jeunes comédiens de <em>SNL Québec</em></p>
Avant que s'ouvre le rideau samedi soir, 21h, dans le grand studio 3 de Télé-Québec, bien peu de monde pourra dire exactement à quoi ressemblera cette première de SNL Québec. Comme son modèle, l'émission souhaite le plus possible rester collée à l'actualité de la semaine, voire du jour même.
Le producteur, du Groupe Fair-Play, Michel St-Cyr, insiste pour rester fidèle au modèle original, incluant le bulletin de nouvelles, le fameux Weekend Update, l'une des marques de commerce de l'émission. «Même si ça fait un an qu'on y pense, on n'a rien écrit avant tout récemment. Il y a des textes d'hier qu'on a jetés aux poubelles aujourd'hui parce que ça ne collait plus. On s'attend à écrire jusqu'à samedi.»
Pour vous dire à quel point on joue sans filet, une dernière générale aura lieu à 17h, le soir même, quelques heures à peine avant l'émission en direct avec public en studio. «On regarde ce qui marche et on fait les ajustements. C'est toute une chorégraphie d'entrer et de sortir les décors dans les trois minutes de pause, ou même pendant les sketches», explique-t-il, fébrile, à quelques jours du grand soir.
Télé-Québec a choisi de se lancer dans cette aventure en commençant par deux rendez-vous de 90 minutes, logés dans la case horaire de Belle et bum, samedi prochain avec Louis-José Houde, et le 22 mars avec Stéphane Rousseau. Si l'expérience est concluante, qui sait, SNL Québec pourrait revenir la saison prochaine à un rythme plus régulier.
Aux États-Unis, Saturday Night Live a servi de pépinière à de multiples talents, devenus célèbres par la suite, que ce soit Dan Aykroyd, Bill Murray, Eddie Murphy, Billy Crystal ou Tina Fey. Pour former son équipe de comédiens maison, les producteurs québécois ont privilégié des visages peu connus.
«On a voulu faire comme à New York: ils engagent des noms pas connus qui deviennent à la fin des acteurs de cinéma. On ne voulait pas juste des humoristes, on voulait des comédiens capables de faire du stand up, de l'impro», explique Michel St-Cyr, qui est allé sur le plateau de l'émission américaine à quatre reprises avec son acolyte Guy Villeneuve.
Louis-José Houde et Stéphane Rousseau, qui devront se greffer aux sketches avec l'équipe de comédiens, s'y sont aussi rendus pour sentir l'ambiance et se familiariser avec la mécanique.
Grande émission de sketches devant public
Pourquoi reproduire SNL chez nous? Le producteur croit que le Québec a besoin d'une grande émission de sketches devant public, ce qui ne se fait plus ici depuis Samedi de rire, Samedi PM et RBO Hebdo, qui datent des années 80 et 90.
«On est passé depuis à des shows d'effets spéciaux avec 32 plans de caméra. Il ne reste qu'une émission anglophone en Amérique du Nord à avoir conservé la vieille convention, avec deux caméras sur un sketch, sans montage, sans musique, sans effets spéciaux, et c'est Saturday Night Live. On ramène ça au Québec après une absence de 20 ans.»
Bien sûr, l'émission est en ondes à 21h, et il faudra s'attendre à un humour moins cinglant que dans la version américaine, diffusée en début de nuit. Une des comédiennes en résidence, Léane Labrèche-Dor, croit que les deux éditions de SNL Québec seront l'occasion de voir jusqu'à quel point le public québécois est capable d'en prendre. «On est peut-être moins irrévérencieux que le ton américain. Eux peuvent se permettre n'importe quoi. Il y a certains sketches où on se demande si ça passerait bien au Québec.»
Contrairement à la version américaine, où les acteurs sont très impliqués dans le processus de création, SNL Québec comptera surtout sur une équipe de jeunes auteurs. «Ici, ça ne fait pas 40 ans qu'on fait le show, on doit tester la formule. Il n'y a pas vraiment de règles, mais Josée [Fortier, chef auteure] serait très ouverte à ce qu'on puisse participer aux textes», confie celle qu'on a pu voir dans Les bobos aux côtés de son père, Marc Labrèche.
La comédienne, qui se dit «étrangement relax» dans les circonstances, ne se trouve pas douée pour les imitations, mais en avait tout de même préparé quelques-unes pour son audition, question de démontrer sa polyvalence. «J'ai fait le Père Fouras, Coeur de Pirate et la chanteuse pour enfants Ari Cui Cui. Mais je ne pense pas que ce soit mon point fort!»
Surtout connu du jeune public pour ses rôles de Samuel dans Tactik et de Maxime dans Les Parent, Pier-Luc Funk se dit ravi de pouvoir explorer un nouveau registre. «J'ai joué beaucoup de drames, et j'ai la chance maintenant d'exploser en humour.» L'acteur de 19 ans est le plus jeune de l'équipe, composée aussi de Katherine Levac, de Mathieu Quesnel, de Phil Roy et de Virginie Fortin.
Tous familiers avec Saturday Night Live, ils ont tous leurs modèles en humour. Pour Pier-Luc Funk, c'est Jim Carrey. «Je fais beaucoup d'improvisation et j'aime le jeu physique, les grimaces. Jim Carrey a une énergie, on dirait toujours qu'il a bu six Red Bull. Je m'inspire beaucoup de lui dans la vie.» Léane, elle, a un faible pour Kristen Wiig. «Pour imiter Michael Jordan, elle se met juste un casque de bain noir sur la tête. Je la trouve vraiment drôle.»
Michel St-Cyr ne peut en dire beaucoup sur le contenu, outre que Radio Radio sera le groupe musical invité. Le reste, c'est la surprise. «Quand on regarde SNL, on ne sait jamais qui peut apparaître. Il y a deux semaines, c'était Leonardo DiCaprio.» Il se réjouit que le match du Canadien ait été programmé plus tôt, à 18h, samedi, un heureux hasard qui permettra aux amateurs de changer de poste à 21h pour regarder SNL.
*****
Tous de retour aux Chefs!
Élyse Marquis et Daniel Vézina seront de retour à l'animation de l'émission Les chefs!, l'été prochain sur ICI Radio-Canada Télé. Même chose pour les juges Jean-Luc Boulay, Normand Laprise et Pasquale Vari, qui pourraient cependant voir des collègues se joindre à eux, mais rien n'est encore confirmé pour l'instant. Tournée à Québec, Les chefs! en sera à sa cinquième saison