Une première activité, en présence de l'athlète et conférencier Pierre Lavoie, a permis de récolter 8000 $.

Simon-le-Zèbre, cette bouille sympathique!

«Quand on entend galoper, on ne s'attend pas à voir un zèbre», explique Martin Guilbert, papa du jeune Simon, 22 mois, atteint d'une maladie orpheline, le syndrome de Sotos, aussi connu sous le nom de gigantisme cérébral.
En effet, pour les étudiants en médecine, poursuit-il, la bête rayée noir et blanc symbolise souvent les maladies rares. «Bien qu'il ressemble au cheval, le zèbre a ses propres caractéristiques qui font de lui un être singulier et différent des autres».
C'est pourquoi sa conjointe Marie-Ève Pelletier et lui ont choisi cet animal à la bouille sympathique pour illustrer la fondation qu'ils ont mise sur pied en l'honneur de leur fils, le Fonds Fondation Simon-le-Zèbre, afin de soutenir aux organismes et maisons de répit qui viennent en aide aux familles d'enfants atteints de maladies rares.
Une première activité, en présence de l'athlète et conférencier Pierre Lavoie, a permis de récolter 8000 $.L'utilisation de ce montant devrait être annoncée sous peu, assure M. Guilbert, copropriétaire de la pharmacie Brunet du boulevard Lebourgneuf.
****************
<p>L'urologue-oncologue Vincent Fradet ainsi que la directrice du CHU de Québec Gertrude Bourdon étaient également présents afin de remercier M. Roy pour son fidèle dévouement.</p>
Jamais deux sans trois!
Le CHU de Québec a tenu à souligner le «geste exceptionnel» de Simon Roy, un homme atteint d'autisme, qui, pour la troisième fois, a organisé une collecte d'argent pour soutenir la recherche sur le cancer de la prostate. C'est à l'occasion du Movember que M. Roy, amateur des Nordiques de Québec, s'est fait pousser la moustache en récoltant 500 $ pour la cause.
Il a eu le plaisir de rencontrer une de ses idoles, le hockeyeur de l'ancien club de Québec Alain Côté, lors de la cérémonie officielle de la remise du chèque. L'urologue-oncologue Vincent Fradet ainsi que la directrice du CHU de Québec Gertrude Bourdon étaient également présents afin de remercier M. Roy pour son fidèle dévouement.
*******************
<p>Simone Fortier est entourée de Raphaële, de Louis, de Matis, de Olivier et de Josée.</p>
100 ans... ou presque!
La résidente des Maronniers à Lévis Simone Fortier a eu droit à toute une fête en présence de sa grande famille élargie, dimanche dernier, pour souligner ses 100 ans... le 8 mars prochain! La famille a en effet préféré souligner cet anniversaire grandiose pendant le temps des Fêtes plutôt que pendant la semaine de relâche pour réunir le plus de monde possible. «Cependant, on se promet bien d'aller la [re]voir le 8 mars», raconte Denis Fortier, l'un des nombreux neveux de la jubilaire.
«On lui a souhaité un autre 100 ans, tellement on a confiance en elle!» Adepte de la peinture, Simone Fortier a longtemps travaillé à la laiterie familiale, que son père et ses frères ont fondée rue Saint-Georges à Lévis. «Rentrée trois fois chez les soeurs» au fil des ans, la future centenaire s'est également occupée d'une maison pour aînés dans Saint-Romuald.
Cérémonie Kagami Biraki à Québec
La communauté de Judo-Québec s'est réunie dimanche dernier au Club de Judo-Aikibudo de Charlesbourg pour honorer les athlètes promus au grade de ceinture noire ou à un grade supérieur au cours de l'année 2013. «C'est comme une collation des grades pour tous les judokas de haut niveau du Québec», illustre Michel Lambert, coordonnateur de l'événement. Ayant accédé au premier dan l'an dernier, M. Lambert comptait d'ailleurs parmi les «diplômés», tout comme Patrick Gonthier, de Rivière-du-Loup, ainsi que Raphaël Bernieret Étienne Pilote, de La Pocatière.
Daniel Tabouret, du Club de Beauport, a pour sa part accédé au 7e dan, tandis que JacquesPerron, du Club de la Vieille Capitale, a été promu arbitre national. Quelque 70 personnes d'à travers la province ont assisté à la cérémonie qui se tient chaque début d'année depuis 15 ans.
Mentions spéciales
>> Le Cercle de fermières Sainte-Geneviève-de-Sainte-Foy, sous l'initiative de Geneviève Jacques, allie le passé, le présent et le futur en intégrant la technologie au service du tissage. Grâce à une subvention de plus de 11 000 $ de la part du gouvernement fédéral, via son programme Nouveaux horizons pour les aînés, l'association a en effet fait l'acquisition d'un ordinateur, du logiciel FiberWorks ainsi que d'un métier multicadre pour l'élaboration de patrons beaucoup plus complexes. Le député Denis Blanchette, qui a fait connaître le programme de subvention, est allé constater ce «virage technologique» aux locaux du Cercle de fermières, au centre communautaire Claude-Allard.
>> Cinq athlètes de niveau international ont récemment reçu des bourses de la part de la caisse populaire Des Rivières de Québec. Andréanne Lanthier-Nadeau (vélo de montagne), Pierre-Luc Blais (duathlon) et Audrey Robichaud (ski acrobatique) comptent parmi les récipiendaires d'une aide financière de 2000 $. Aussi, Sébastien Bouchard (paracyclisme) et Élise Marcotte (nage synchronisée) se sont vu attribuer des bourses «coup de coeur» pour leur candidature «remarquable».
>> Canadian Tire et L'Équipeur ont remis un don totalisant 1 million $ à la Croix-Rouge en reconnaissance du travail effectué en plein temps des Fêtes en raison de la tempête de verglas qui a touché le Québec, l'Ontario et les provinces de l'Atlantique. De ce montant, 300 000 $ était destiné à la section québécoise de l'organisme. «Ce don soutiendra les efforts déployés à la suite de la tempête de verglas qui a sévi sur le Québec ainsi que nos interventions lors de futurs sinistres», a indiqué Michel Léveillé, directeur général de la Croix-Rouge canadienne, division du Québec.