Après avoir remporté le slalom géant vendredi, l'Américaine Mikaela Shiffrin a récidivé, samedi, en battant ses adversaires au slalom.

Shiffrin s'approche du gros Globe

À moins d'un incroyable retournement de situation, Mikaela Shiffrin va remporter à 22 ans la Coupe du monde dames de ski alpin. L'Américaine a distancé ses dernières rivales samedi en signant sa deuxième victoire en deux jours lors du slalom de Squaw Valley.
Shiffrin n'est pas près d'oublier l'étape de Squaw Valley, ses rivales non plus. Elle est repartie de la station de sports d'hiver californienne avec deux victoires de plus à son palmarès, les 30e et 31e de sa carrière, un quatrième Globe au slalom et une avance quasiment insurmontable au classement général.
Samedi, Shiffrin (1:39,48) s'est offert sa 11e victoire de la saison avec une confortable avance sur la Tchèque Sarka Strachova (1:40,51) et sur l'Autrichienne Bernadette Schild (1:40,56). La Québécoise Marie-Michèle Gagnon se retrouvait au 13e échelon à la suite de la première descente, mais elle n'a pu rallier la ligne d'arrivée lors de la deuxième.
À partir de mercredi, Shiffrin abordera les finales d'Aspen - non loin de Vail, où elle est née et où elle a descendu ses premières pistes - avec 378 points d'avance sur la Slovène Ilka Stuhec. Autant dire que le gros Globe est quasiment entre ses mains, puisqu'un maximum de 400 points est encore en jeu. Elle pourrait être couronnée dès mercredi si Stuhec ne remporte pas la descente ou ne finit pas au deuxième rang.
La meilleure skieuse de la planète n'est toutefois pas rassasiée et veut finir l'hiver en beauté. «Le Globe, ce n'est pas encore fait et en même temps c'est presque fait, mais j'ai l'impression de devoir encore le mériter, car ma principale rivale Lara Gut s'est blessée en cours de saison, j'ai une autre sorte de pression. Je veux le mériter», a promis la triple championne du monde et championne olympique en titre de slalom.