Soul, Give the People What They Want, de Sharon Jones & the Dap Kings

Sharon Jones & The Dap Kings: une grande voix du soul ****

Avec ce sixième album, Sharon Jones tient la promesse qu'elle avait faite à ses fans avant de prendre une pause pour combattre un cancer du pancréas.
De retour à la forme, l'Américaine de 57 ans prouve qu'elle est toujours l'une des grandes voix du soul, exploitant au maximum ses capacités vocales sur 10 pièces aux accents funky qui seraient tout à fait à leur place dans un film de Quentin Tarantino se déroulant dans les années 70. Malgré le grand talent de Jones, il ne faut cependant pas négliger l'apport important de l'ensemble qui entoure la chanteuse, dirigé par le bassiste Gabriel «Boscomann» Roth, qui signe également la majorité des titres de l'album. Les saxophones de Neal Sugarman (ténor) et Cochmea Gastelum (baryton) et la trompette de Dave Guy ajoutent une touche de «swing», et les voix des choristes Saundra Williams et Starr Duncan se marient très bien à celle de la diva.