Sexe et argent: un cofondateur de Tim Hortons face à une poursuite de 7,5 M$

Les avocats du cofondateur milliardaire de Tim Hortons étaient en cour à Toronto, mardi, pour tenter d'invalider une plainte pour agression sexuelle.
Ils plaident que la plainte contre Ron Joyce a été déposée trop tard.
Ils soulignent également que M. Joyce et la femme s'étaient déjà entendus sur cette affaire. M. Joyce aurait versé 50 000 $ à la femme et il aurait effacé une dette de 150 000 $ pour des prêts qu'il lui avait accordés.
La présumée victime poursuit M. Joyce pour 7,5 millions $.
<p>Ron Joyce</p>
Allégation d'agression sexuelle
Elle allègue qu'il l'a agressée sexuellement à sa résidence de Burlington, en Ontario, en mai 2011 - ce qu'il nie.
Les avocats de M. Joyce disent qu'il avait refusé une demande en mariage de cette personne et sa requête pour investir dans un projet immobilier avant qu'elle n'intente la poursuite.