Sept designers étudiants finalistes pour la couronne du Carnaval

La couronne que portera la reine lors du prochain Carnaval de Québec sera une création régionale. Dessinée et conceptualisée par un étudiant en design de mode, elle prendra ensuite forme sous les mains de la chapelière de Québec Mireille Racine.
L'organisation du Carnaval de Québec a fait appel à l'École de mode du Campus-Notre-Dame-de-Foy pour réinventer la couronne de la reine. Une soixantaine d'étudiants de deuxième et troisième année du programme Design de mode ont répondu au concours et ont mis sur papier leur vision de la couronne 2015.
Le mot d'ordre était de revisiter ce symbole traditionnel en le modernisant, mais aussi en lui ajoutant une saveur locale. Sur les planches à dessin, plusieurs jeunes créateurs ont imaginé un couvre-chef royal fait de matières typiquement québécoises comme la fourrure, la ceinture fléchée et même des branches de sapin!
«J'ai été inspirée par la nature et par l'hiver québécois», explique simplement Jade Langlois, l'une des sept finalistes au concours. Son dessin ainsi que les six autres finalistes ont été soumis au regard du jury, qui est composé des sept duchesses, de la présidente du 61e Carnaval et de deux designers expertes : Marie Dooley et Lesya Masyuk (de Chato Mode).
Outre l'aspect créatif, c'est d'abord le côté fonctionnel qui a été examiné par le jury. Chaque proposition de couronne devait être ajustable, imperméable et résistante au vent et au froid, en plus de bien tenir sur la tête. Certains chapeliers novices ont d'ailleurs dû ajuster leur croquis.
«Mon premier design aurait été trop lourd une fois réalisé», confie l'une des finalistes. «Le mien était trop extravagant au départ et je ne suis pas sûre qu'il serait resté intact durant tout le Carnaval», renchérit Érica.
Trois des sept dessins ont été retenus par le jury et ils seront présentés au public, lequel sera invité à voter pour son préféré. L'exposition (et le vote) se tiendra du 15 décembre au 4 janvier à Laurier Québec (entrée 5) et sur la page Facebook du Carnaval.
Un partenariat de choix
Pour l'établissement scolaire de Saint-Augustin-de-Desmaures, cette invitation de la part du Carnaval était une occasion en or pour mieux s'intégrer dans la communauté.
«On cherche de plus en plus à établir des partenariats avec des entreprises de la région pour que nos étudiants travaillent sur des projets concrets. Et pour faire valoir le talent de nos jeunes créateurs», dit la responsable du programme en design de mode, Brigitte Roy.
Des collaborations avec les compagnies Louis Garneau, L'Ensemblier et Lois Jeans ainsi que l'Assemblée nationale ont notamment précédé celle avec le Carnaval. «Et d'autres projets majeurs sont à venir en 2015», annonce Mme Roy.