L'équipe canadienne de Marc Dubé a raflé plusieurs mentions dimanche: celles des bénévoles, du public et la première place.

Sculpture sur neige: le «Pantin» canadien séduit

Après le gobelin, qui a décroché les honneurs au volet national l'an dernier, au tour du «Pantin» de séduire le public, le jury et les bénévoles.
Pour une deuxième année de suite, l'équipe de Marc Dubé a tenu à lancer un message politique à travers sa sculpture. «Je pense que le public a été rejoint. Ce qu'on aime, c'est faire participer les gens», soulève le capitaine.
L'équipe canadienne a raflé plusieurs mentions dimanche : celles des bénévoles et du public, et la première place. Les Français se sont également distingués, grimpant sur les deuxième et troisième marches du podium.
Après un début difficile, marqué par la chaleur et les précipitations, les sculpteurs ont dû travailler en quatrième vitesse pendant les deux derniers jours. «On s'est gardé plus d'ouvrage pour la fin en espérant que ça gèle, et ça a été le cas. On avait un défi d'équilibre, alors on n'a pas pris de chance», explique Marc Dubé.
Heureusement pour les équipes, les sculptures du volet international promettent de tenir plus longtemps que celles de leurs prédécesseurs du volet national.