Mouvement Sarah Bourdon

Sarah Bourdon: une grande voix ****

Il y a quelque chose d'incroyablement réjouissant et chaleureux dans ce deuxième album de Sarah Bourdon, qui délaisse ici les couleurs folk privilégiées sur son premier effort (La longue trail, paru en 2012) pour mordre dans des chansons nettement plus habillées.
Avec la complicité de Guillaume Chartrain à la réalisation, l'auteure-compositrice-interprète a forgé des chansons pop trempées dans le soul, intelligentes et savamment construites, mises en relief par des arrangements touffus. Un écrin tout indiqué pour cette voix tout en souplesse, qui offre ses prouesses sans être criarde. Si l'enveloppe musicale a tout pour séduire, on craque encore davantage pour la plume agile de l'auteure-compositrice-interprète. Qu'elle chante l'importance de se connaître et de s'aimer soi-même, les envies d'évasion, l'hypocrisie des m'as-tu-vu, la superficialité, l'isolement volontaire ou l'amour (dans la superbe L'ouvre-boîte, notamment), elle réussit à trouver l'angle rafraîchissant et l'image qui frappe avec une authenticité qui ne se dément pas. Une grande voix au sens propre comme au figuré.