Rock, Lo-Fantasy, du Sam Roberts Band

Sam Roberts Band: rock plus aseptisé **1/2

Il y a plus de 10 ans que le Montréalais d'origine sud-africaine nous a servi les excellents The Inhuman Condition et We Were Born in a Flame et il faut admettre que l'énergie et l'originalité de ses premiers albums manquent un peu dans son nouvel effort.
Affublé d'une pochette qui rappelle étrangement New Day Rising du groupe Hüsker Dü, Lo-Fantasy présente un rock malheureusement plus aseptisé. Roberts et ses comparses Dave Nugent (guitare) et James Hall (basse) font un boulot honnête, mais on ne peut en dire autant du batteur Josh Trager et du claviériste Eric Fares, dont le jeu devient trop souvent kétaine. Roberts s'aventure souvent sur le territoire de Jack Johnson sur cet album qui compte tout de même quelques pièces intéressantes, notamment We're All in This Together, Kid Icarus avec son riff accrocheur, Angola et Human Heat, rare pièce où Fares apporte quelque chose d'original. Par contre, d'autres titres baignent dans une ambiance britpop des années 80 ou un son électro un peu ringard, ce qui diminue malheureusement la qualité de l'ensemble.