Marie Laberge est présidente du Salon international du livre de Québec pour une quatrième fois.

Salon du livre de Québec: partager l'amour des mots

Si le Salon international du livre de Québec (SILQ) est une fête, Marie Laberge en est la reine. «On écrit dans une intense solitude, et un moment donné, c'est le party. Et le party, ben c'est ici!» s'est joyeusement écriée l'auteure, mercredi, lors du dévoilement de la programmation.
Marie Laberge fait partie des 1100 écrivains et écrivaines qui viendront à la rencontre de leurs lecteurs et lectrices au Centre des congrès de Québec, du 9 au 13 avril. On dirait qu'elle est aussi la chouchou du SILQ. Cette année, les organisateurs lui ont offert pour une quatrième fois la présidence d'honneur. On comprend qu'elle s'y soit attachée.
«Je l'aime, ce Salon du livre. Vous allez me dire que ça commence à paraître! Non mais c'est vrai, il y a des endroits où l'on va avec plus que juste le sens du devoir. On y va avec une espèce de petite palpitation. Ben ce salon-là, il me fait ça, le petit coup au coeur que ça prend pour avoir du fun!»
L'auteure originaire de Québec veut aussi profiter de l'occasion pour promouvoir Lire et faire lire, un organisme qui envoie des aînés bénévoles lire des histoires dans les écoles afin de développer chez l'enfant «le goût de l'imaginaire, de l'écrit et des mots».
Une personne sur cinq au Québec est analphabète, rappelle celle qui s'est autoproclamée «matante» de Lire et faire lire. À son avis, les gens qui fréquentent les salons sont les mieux placés pour propager l'amour du livre. «Si on forme le lectorat très, très jeune, on a de bonnes chances de récolter des lecteurs adultes plus tard. Et ce qui est prouvé, c'est que la littérature est une alliée de l'être humain et de l'humanité, à vie. Et si on n'a plus la littérature, nous sommes en danger.»
De Alex A. à Zviane
De Alex A. à Zviane, la liste des invités du Salon international du livre de Québec atteint un nouveau sommet avec plus de 1100 inscriptions. On peut la consulter en ligne au www.silq.ca. On y trouve tous les noms par ordre alphabétique ainsi que les heures où on peut rencontrer chaque auteur.
En quelques clics, on découvre qu'Alexandre Jardin passera en coup de vent au début du salon et que l'académicien Dany Laferrière arrivera vendredi et restera toute la fin de semaine. Léonora Miano, prix Fémina 2013 pour La saison de l'ombre, sera, elle, présente tous les jours.
Avec un volume d'activités aussi important, il est possible que l'horaire subisse certaines modifications. Heureusement, le site Web est mis à jour quotidiennement. C'est pourquoi il demeure la source d'information la plus sûre.
Serge-Patrice Thibodeau, Marie-Claire Blais, Michel Rabagliati, Laure Adler et Michel Lessard seront les cinq invités d'honneur. Le Sénégal, qui succède au Liban en tant que pays invité d'honneur, envoie une délégation d'auteurs parfaitement équilibrée (trois femmes et trois hommes) et quelques dignitaires.
Le polar sera représenté entre autres par Patrick Sénécal et Chrystine Brouillet. Des vedettes populaires comme soeur Angèle, Josélito Michaud et Clémence Desrochers ont confirmé leur présence.
Afin de promouvoir l'achat de livres numériques en librairie, Archambault mettra des tablettes à la disposition des visiteurs. La Bibliothèque de Québec, elle, cherchera à démystifier l'emprunt numérique.
Tables rondes, conférences, entrevues et remises de prix figurent aussi à l'horaire.
Programmation jeunesse
On compte une bonne cinquantaine d'activités destinées tout spécialement aux quelque 23 000 jeunes qui envahiront le Centre des congrès au cours du salon. Parmi les auteurs jeunesse invités, on peut citer Géronimo Stilton et Marie-Louise Gay. Notons encore la présence de la soprano Natalie Choquette, qui effectue une incursion dans l'univers du livre pour enfants, et celle de Anne-Marie Olivier, qui lance Le gros Paul, un livre audio, dans quelques jours à peine.
Québec, la Muse
La programmation Québec, la Muse sera de retour cette année. La Soirée Capitale réunira des auteurs de Québec à la salle D'Youville, le vendredi 11 avril à 20h. On compte par ailleurs des manifestations de jazz et de poésie à La Scala (31, René-Lévesque O.), de slam à la salle D'Youville, ainsi que de poésie et d'art lyrique à la Chapelle du Musée de l'Amérique francophone.