Bernard Labadie et Mathieu Lussier seront encore très présents au cours de la prochaine saison des Violons du Roy. La principale différence? Le premier portera désormais le titre de chef fondateur, le second, celui de chef associé. Ils sont accompagnés du directeur de l'administration artistique, Laurent Patenaude, et de la directrice générale, Astrid Chouinard.

Saison 2014-2015 des Violons du Roy: une transition en douceur

Bernard Labadie a beau avoir quitté la direction artistique des Violons du Roy, la saison 2014-2015 dévoilée mardi porte le sceau de la continuité. Difficile d'imaginer une transition plus douce que celle qu'assure Laurent Patenaude, le directeur de l'administration artistique.
Dans les faits, rien ne semble indiquer que l'organisation se trouve en pleine transition. Bernard Labadie se voit confier cinq programmes, à commencer par le concert d'ouverture mettant en vedette le pianiste Alexandre Tharaud dans le Concerto no 2 de Beethoven au Palais Montcalm.
Celui qui portera désormais le titre de chef fondateur tout en conservant celui de directeur artistique de La Chapelle de Québec dirigera le Messie de Handel, le jeudi 4 décembre à 20h et le dimanche 7 à 14h. Bernard Labadie aura également le plaisir de se replonger dans l'opéra Didon et Énée de Purcell, une oeuvre qui a joué un rôle déterminant dans la découverte de sa vocation. Des représentations sont prévues à Québec, à Montréal ainsi qu'au Carnegie Hall de New York en avril 2015. Les sopranos Dorothea Röschmann et Hélène Guilmette font partie de la distribution.
Anthony Marwood
Le Requiem de Campra, présenté sur instruments d'époque avec l'ensemble Arion, ainsi qu'un programme Haydn et Mozart mettant en vedette le réputé violoniste Anthony Marwood figurent également au calendrier du «papa» des Violons.
Le chef en résidence, Mathieu Lussier, est promu chef associé. Six programmes sont placés sous sa direction, dont l'opéra Zémire et Azor d'André Grétry, produit en collaboration avec l'Atelier lyrique de l'Opéra de Montréal et mis en scène par le cinéaste Denys Arcand. À l'affiche à Raoul-Jobin, le 27 mai 2015.
Mathieu Lussier aura également l'occasion de se frotter aux cantates de Bach et de collaborer avec des solistes aussi brillants que la harpiste Valérie Milot, les organistes Benjamin Alard et Richard Paré, ou le corniste Louis-Philippe Marsolais.
Les débuts des chefs invités Christopher Hogwood, Jean-Christophe Spinozi et Raphäel Pichon annoncent par ailleurs trois belles rencontres.
Enfin, une toute nouvelle série de musique de chambre baptisée Apéro verra le jour. Conçue et réalisée par les instrumentistes, celle-ci compte quatre concerts présentés les jeudis à 17h30.