Le conseil municipal de Sainte-Brigitte-de-Laval a mandaté une firme spécialisée de faire état de la gestion de l'ancien directeur général Gaétan Bussières.

Sainte-Brigitte-de-Laval: Le Soleil devant la Commission d'accès à l'information

Le Soleil conteste devant la Commission d'accès à l'information la décision de la haute direction de la Ville de Sainte-Brigitte-de-Laval de caviarder des relevés de cartes de crédit qui ont été demandés en vertu de la Loi sur l'accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels.
Le 15 janvier dernier, Le Soleil a fait parvenir à la municipalité une demande d'accès visant à obtenir les comptes de dépenses d'une dizaine de cadres et d'anciens élus municipaux couvrant la période des années 2009 et 2013.
La demande d'accès touchait aussi les dépenses réalisées sur la carte de crédit VISA de la municipalité par différents membres de la haute direction de la Ville au cours de la même période, dont l'ancien directeur général Gaétan Bussières. Ces documents ont été transmis au Soleil, mais ont pour la grande majorité été lourdement caviardés, ce qui fait qu'il n'est pas possible de savoir quel cadre a effectué telle ou telle dépense et, surtout, de connaître la nature exacte des achats réalisés à l'aide de la carte de crédit.
Le directeur général par intérim de Sainte-Brigitte-de-Laval et responsable de la Loi sur l'accès, Serge Demers, a expliqué qu'une décision rendue par la Commission d'accès limite les renseignements qu'il peut dévoiler en pareille matière.