La division de la salle à manger en îlots assure intimité et tranquillité aux convives.

Ristorante Michelangelo: l'Italie à grands frais

Un classique, le Michelangelo. À 40 ans bien sonnés, ce restaurant spécialisé dans la cuisine italienne n'a pas perdu de sa pertinence. Mais celle-ci a un prix.
Quel est le juste prix? C'est la question que plusieurs se posent de plus en plus à force de fréquenter les tables de Québec. Est-ce qu'un plat très bien fait, irréprochable, mais sans fantaisie mérite autant qu'un mets où les coups d'éclat sont mis de l'avant? Je vous dirai que j'ai soupesé la question la semaine dernière lors de ma visite dans l'établissement du chemin Saint-Louis.
Réglons d'abord l'essentiel, j'ai très bien mangé. Tout était droit et en correspondance textuelle avec le descriptif du menu. «What you see is what you get», dit l'adage anglo. Il n'y a rien de plus vrai dans le cas du Michelangelo. À la carte, il y a mention d'une crevette géante et son spaghetti citronné. Tout est dit ou presque. Ce qu'on ne mentionne pas, c'est que le crustacé est cuit à la perfection, sorti de sa carapace, et qu'il niche sur un nid de pâtes al dente (plus un genre de minifettucine) citronnées sans que l'agrume écorche les papilles.
Le tartare de saumon Michelangelo correspond point par point à ce que je recherche dans le cru : du poisson extrêmement frais, des condiments en appui - pas en vedette - et un apport très discret en corps gras pour la liaison. Je l'étends sur des croûtons, écrin croustillant à de minuscules diamants de fleur de sel. Parfait. J'applaudis à l'épure du traitement réservé au poisson ainsi qu'à la mise en bouche, un feuilletage enduit d'un pesto à la menthe d'une magnifique fraîcheur et d'un copeau de prosciutto grillé.
Un mot sur le vin. Le Michelangelo possède une collection de renom. J'écris sciemment collection. Je n'ai rien contre l'affichage de grands crus, dont plusieurs dans les 1000 dollars, prestige oblige. Encore faut-il ne pas s'y confiner et suggérer aussi des flacons à ouvrir. Regarder sans boire est un exercice frustrant. Je vous suggère donc de demander sans gêne la carte des vins du Mezzo, petite table de l'établissement. Celle-ci saura répondre à des exigences plus terre à terre (bouteille dès 35 $).
Entre-temps, nous aurons reçu l'escalope de veau au citron ainsi que le risotto aux fruits de mer. Dans le cas du veau, il y a là un symbole de perfection. Sur tous les plans. La plus simple des escalopes est ici la plus sublime avec sa chair farinée, saisie et enrobée d'une sauce acidulée. Les pâtes au pesto qui l'accompagnent ainsi que les légumes appartiennent à la même famille, garnitures tout en humilité et saveurs généreuses.
Il est beau mon risotto. Le riz est nacré comme de petites perles. Coulante, la préparation, à base de fumet et de bouillon réduits, s'adoucit de parmesan. C'est tout doux en bouche. Parfois sous la dent se perd un pétoncle suivi d'une crevette nordique. Toutefois, il y a beaucoup de riz par rapport aux garnitures de finition, des palourdes (deux), moules (deux), crevette géante (une), morceau de crabe (un).
En service sucré, la tarte au citron combine grâce (par sa présentation avec des nuages de crème), légèreté et les notes digestes d'agrume d'un dessert rafraîchissant. J'admets que je préfère une pâte biscuit plus cassante que celle-ci, ramollie. L'énorme chou à la crème et chocolat - la pâte très réussie - que j'ai commandé m'apparaît un dessert très imposant, surtout la coupelle de sauce au chocolat. C'est trop, voire démesuré.
En regagnant le stationnement, je me dis que si je n'ai pas de reproches importants à formuler, j'aurais aimé repartir avec le souvenir d'une ou deux audaces à l'assiette.
<p>Outre les escalopes, la côte de veau est l'une des spécialités du Michelangelo.</p>
Au menu
>> Ristorante Michelangelo, 3111, chemin Saint-Louis, Québec; Tél. : 418 651-6262
• Cuisine italienne
• Ouvert du lundi au samedi
• Fermé le dimanche
• Bouteille de vin à compter de 60 $
• Menu du jour (lundi au vendredi) de 13 $ à 16 $
• Table d'hôte du soir de 31,75 $ à 44,75 $ (avec choix de salade ou potage)
• Menu gastronomique à 75 $
• Entrée de 13,25 $ à 23,25 $
• Viandes de 29,75 $ à 43,75 $
• Poissons de 30,75 $ à 44,75 $
• Risotto de 24,75 $ à 29,75 $
• Pâtes de 17,75 $ à 20,75 $
• Coût de l'addition pour deux avant taxes et service : 117,25 $ (incluant deux entrées, deux plats et deux desserts à la carte ainsi qu'une boisson chaude)
• Stationnement : réservé
- On aime : la cohabitation fluide entre un personnel plus jeune et des serveurs de profession, des plats présentés très chaud et des produits de qualité.
- On n'aime pas : le côté un peu suffisant de la carte officielle des vins.