Richard Séguin
Richard Séguin

Richard Séguin frappe aux portes du grand choeur

Isabelle Houde
Isabelle Houde
Le Soleil
Mercredi, en début d'après-midi, c'était la première fois que Richard Séguin frappait à la porte des choristes qui l'accompagneront pour le spectacle Séguin et le grand choeur.
Le spectacle <i>Séguin et le grand choeur</i> présentera les valeurs sûres du répertoire de l'auteur-compositeur-interprète.
En compagnie du président de Chanson Internationale, Marcel Auclair, le chanteur est entré sous la grande tente blanche de répétition, au Campus Notre-Dame-de- Foy. Les 415 participants de la Semaine internationale de la chanson l'ont accueilli en entonnant Aux portes du matin et Journée d'Amérique.
Richard Séguin, visiblement ému, a émis quelques wow discrets et a gardé un grand sourire ébahi tout au long de la prestation. «Je suis renversé quand je pense que vous chantez sans partition. Vous avez appris les chansons par coeur, ça me touche», a-t-il adressé à ceux qui seront ses partenaires de scène au Grand Théâtre vendredi et samedi soir.
Richard Séguin n'est pas le premier à vivre cette expérience. C'est la septième année que Chan­son Internationale permet à des centaines de personnes de chanter en choeur avec des artistes comme Jean-Pierre Ferland, Gilles Vigneault, Claude Dubois et Daniel Lavoie. «Quand j'essayais de me faire une image mentale de ce à quoi ça allait ressembler, chanter avec autant de monde, la seule image qui me venait, c'était une image océanique. Tout le monde m'avait averti : laisse-toi porter par la vague», a raconté Richard Séguin aux choristes.
En réponse, le choeur a fait entendre à Richard Séguin son interprétation d'In Deo, une musique inédite diffusé sur la Chaîne culturelle de Radio-Canada, en 1998, pour souligner la Journée nationale des autochtones. Le cadeau a été très apprécié par le chanteur.
«Ça n'arrive qu'une fois dans une vie. Des chansons qui sont très intimes sont soudainement partagées par 400 voix. Ça devient des solitudes partageables, il y a toute une symbolique qui s'installe», a-t-il raconté aux journalistes en point de presse.
Grands succès
Le spectacle Séguin et le grand choeur présentera les valeurs sûres du répertoire de l'auteur-compositeur-interprète. Ici com­me ailleurs, Sous les che­mi­nées, Belle ancolie, Double vie et Rester debout seront toutes offertes dans leur nouvel emballage vocal, sous la direction musicale de Stéphane Leroux et de Patricia Gauthier.
Le coup de coeur de Richard Séguin? Même s'il les aime toutes, il avoue avoir un faible pour Le son des songes.
Le chanteur se réjouit d'avoir été approché cette année, mais a aussi souligné l'effet à long terme de la série de spectacles de la Semaine internationale de la chanson. «On est en train de constituer un véritable répertoire de chant choral avec la chanson québécoise. C'est vraiment important pour que notre chanson reste en vie», a-t-il mentionné.
Ce ne sont pas les 415 choristes, dont seulement le quart sont des hommes, qui vont le contredire. Ils viennent de toutes les régions du Québec, du Manitoba et même de Toronto. L'âge minimal était fixé à 16 ans, mais l'organisation a décidé cette année de créer un volet jeunesse.
Myriam Demers, 11 ans, est la ca­dette des sopranos. La jeune fille originaire de la Rive-Sud avait déjà participé au spectacle Salut 400e, présenté par Chanson Internationale, le 31 décembre pour clore les festivités de 2008. Elle n'allait certainement pas man­quer ce nouveau rendez-vous. «La première fois, j'ai vraiment aimé ça. J'adore l'énergie qui se crée avec tous les choristes», explique-t-elle.
Même si elle ne connaissait pas vraiment le répertoire de Richard Séguin, elle a sauté dans le train et s'est pratiquée de trois à quatre heures chaque semaine depuis la fin mai, quand les chanteurs ont reçu leurs partitions.
L'expérience de cette année mènera fort probablement à la production d'un disque, a affirmé Marcel Auclair, le président de Chanson Internationale. L'enregistrement du spectacle de Daniel Lavoie, l'an dernier, vient tout juste de sortir sur les tablettes des disquaires.
Vous voulez y aller?
QUOI : Séguin et le grand choeur
QUAND : 14 et 15 août, 20h
OÙ : Grand Théâtre de Québec
BILLETS : 45 $ et 55 $
INFO : www.grandtheatre.qc.ca ou 418 643-8131