Salomé Leclerc

Revue de l'année: jolies surprises francos

En chanson francophone, la dernière année a été marquée par de grandes retrouvailles. En renouant avec le studio après quelque 28 ans d'absence, Serge Fiori a fait courir ses fans chez les disquaires et son album éponyme a été certifié platine quelques semaines après sa sortie. Nouveaux venus et artistes plus assidus réservaient toutefois aussi de belles surprises aux oreilles friandes de textes bien ficelés et de mélodies créatives.
Salomé Leclerc
27 fois l'aurore
Alors que son premier album nous présentait Salomé Leclerc comme une auteure-compositrice-interprète à la fois mature et prometteuse, le deuxième nous prouve à quel point on n'avait encore rien entendu. Avec 27 fois l'aurore, la chanteuse au grain de voix unique - qui sait autant jouer dans les teintes rauques qu'aériennes - relève le défi de nous amener ailleurs sans se dénaturer, sans trahir sa signature artistique déjà forte. L'univers folk-rok qui l'a révélée se métamorphose et prend du coffre, gonflé de sonorités électro et de lignes cuivrées. Voilà une livraison subtile et travaillée, qui se bonifie d'écoute en écoute.
Guillaume Beauregard
D'étoiles, de pluie et de cendres
Pendant que le groupe punk-rock Vulgaires Machins s'offre une pause, son chanteur et guitariste en a profité pour pousser un projet solo qui lui donne l'occasion de ralentir la cadence et de baisser le ton. La plume toujours aussi aiguisée, Guillaume Beauregard se tourne vers lui-même : ses travers, ses angoisses, ses amours. Il signe ici des chansons personnelles où le constat n'est pas toujours rose - l'auteur-compositeur-interprète ne se ménage pas, disons -, mais où la douceur et la chaleur s'invitent un peu partout, attisées par des harmonies vocales soignées, des clins d'oeil rétro et des effluves seventies
Alexandre Désilets
Fancy Ghetto
On le connaissait déjà comme un fin mélodiste. Son troisième album pourrait permettre à Alexandre Désilets de prétendre au titre de roi des pistes de danse. Le contraste annoncé par le titre se cultive ici à grand renfort de rythmes fiévreux, d'arrangements touffus, de couplets sautillants et de refrains qui s'envolent, portés par la voix du chanteur qui navigue sans peine dans les aigus. Désilets assume ici pleinement ses envies pop sans négliger ses ambitions de créer des chansons savamment construites. L'auteur-compositeur-interprète nous livre une bonne dose de légèreté, certes, mais il n'a pas oublié d'y ajouter de la substance.  
Philippe B
Ornithologie, la nui
Après l'exercice de style on ne peut plus fertile réalisé sur l'album Variations fantômes, Philippe B a  rebondi de très belle manière avec ce  nouvel album. L'auteur-compositeur-interprète - qui goûtera cet hiver aux feux de la rampe à titre de mentor à l'émission La voix - s'éloigne ici des échantillonnages pour se concentrer sur une trame narrative forte: textes et mélodies finement ciselés nous guident au fil des quatre saisons d'un noctambule en quête d'amour et de bonheur. Ponctué de références temporelles et géographiques, ce parcours musical sensible s'élance dans la fragilité, la pudeur et la peur et se termine dans la lumière. À écouter dans l'ordre, le coeur ouvert... 
Bernhari
Bernhari
Cultivant un certain mystère en même temps que des chansons ambitieuses et touffues, Bernhari a laissé cet automne cette convaincante carte de visite. Plume trempée dans l'errance et le romantisme éthéré, références multiples à la mobilisation étudiante du printemps 2012 et constructions chansonnières qui multiplient les couches sonores et les effets de réverbération... L'auteur-compositeur-interprète ne fait pas les choses à moitié et il assume. La voix haut perchée, avec un chant parfois un peu maniéré, le nouveau venu joue sur les contrastes. Il livre au final un univers musical hautement mélodique, sans compromis et fort en personnalité.
Aussi...
Stéphanie Lapointe
Les amours parallèles
Après cinq ans d'absence sur disque, la comédienne et musicienne a repris du service avec la complicité du duo Forêt. Sa petite voix s'épanouit dans une dentelle de douceur, brodée d'ambiances vaporeuses et d'accents rétro... Avec en prime ce magnifique duo avec Philémon Cimon.
Arthur H
Soleil dedans
Le Français Arthur H s'est entouré de ses amis québécois pour créer cet album, écrit entre la Californie et les Îles-de-la-Madeleine. Le voyage se poursuit en musique, entre la mélancolie et l'ivresse, l'impressionnisme et le franchement pop.
Radio Radio
Ej Feel Zoo
Après une parenthèse plus expérimentale, les sympathiques rappeurs acadiens sont revenus à leurs racines en mettant de l'avant leur indéniable sens de la fête: rythmes dansants, textes denses et imagés, signature forte et de l'énergie
à revendre. 
Émilie Simon
Mue
La chanteuse française renoue avec la légèreté sur cet album aux envies romantiques bien assumées et qui prend à bien des égards l'allure d'un hommage à la Ville lumière. Toujours présentes, mais en filigrane, les sonorités électro laissent place à des orchestrations plus organiques.
Antoine Corriveau
Les ombres longues
Avec ce deuxième album, l'auteur-compositeur-interprète offre une livraison poétique costaude et à fleur de peau, qu'on imagine née dans un grand dérangement: des images fortes, du beau et du cru livrés avec une authenticité certaine.