Tiger Woods a été exclu des rondes de la fin de semaine à l'Omnium Farmers Insurance.

Retour de courte durée pour Woods

Le retour de Tiger Woods sur le circuit de la PGA après 17 mois d'absence a finalement duré seulement deux jours.
Woods n'a jamais trouvé son rythme après avoir amorcé sa ronde avec un oiselet, vendredi, et il a été exclu des rondes de la fin de semaine à l'Omnium Farmers Insurance. Il s'est contenté d'un 72, la normale sur le parcours Nord, et il n'a pas respecté la coupe pour une première fois en carrière à Torrey Pines, où il s'est imposé à huit reprises.
Les attentes étaient différentes cette fois, sauf pour Woods. «C'est frustrant de ne pas avoir l'occasion de gagner un tournoi», a dit le golfeur de 41 ans, qui a terminé à quatre coups du seuil de qualification.
Woods était de retour à la compétition après la plus longue absence de sa carrière, lui qui a dû subir deux opérations au dos. Son dernier tournoi de la PGA remontait à août 2015. «Je n'ai pas réussi suffisamment d'oiselets», a-t-il simplement dit pour expliquer son élimination hâtive.
Encore plus étonnant, Jason Day, no 1 mondial, et Dustin Johnson, joueur de l'année en 2016, ont subi le même sort que Woods. Le meneur Justin Rose sera donc une des rares têtes d'affiche à jouer cette fin de semaine à Torrey Pines. Le champion olympique a fait fi de deux bogueys consécutifs sur le neuf de retour sur le parcours Sud et il a calé un roulé de 10 pieds pour un oiselet au 18e trou pour conserver la tête. Combinée à sa carte de 65 jeudi, sa ronde de 71 (- 1 ) lui permet de devancer par un coup Brandt Snedeker (69) et le Canadien Adam Hadwin (71), qui a joué une ronde de 59 la semaine dernière dans le désert de la Californie.
Tanguay éliminée malgré une ronde de - 3
Anne-Catherine Tanguay
Même si elle n'a pu éviter la coupe de mi-tournoi à l'ouverture de saison de la LPGA, Anne-Catherine Tanguay n'a pas à rougir de sa deuxième ronde de - 3 (70) à la Classique Pure Silk Bahamas. Mais son pointage de + 6 de jeudi, en première ronde, l'avait reléguée trop loin au classement pour espérer continuer. Tanguay, 26 ans, de Québec, conclut le tournoi à + 3 avec un vendredi de cinq oiselets. L'autre Québécoise en lice, Maude-Aimée Leblanc, poursuit sa route pour les deux dernières rondes grâce à un pointage cumulatif de - 3. Sur 108 joueuses, les 79 à - 2 ou mieux joueront samedi et dimanche. La meneuse est toujours l'Américaine Britanny Lincicome, maintenant à - 17. Un coup devant sa compatriote Lexi Thompson, auteure vendredi d'une ronde de 61 (-12), un record du parcours et du tournoi.  Olivier Bossé