Jonas Kaufmann

Rentrée musique classique: Kaufmann... et les autres

Il n'y a pas à discuter, l'événement de la rentrée hivernale en musique classique, ce sont les débuts de Jonas Kaufmann à la salle Louis-Fréchette.
Jonas Kaufmann au Club musical - Grand Théâtre de Québec, 3 février à 20h
C'est qui déjà?
Personnalité charismatique, véritable bête de scène, l'Allemand à la voix sublime est salué comme le plus remarquable ténor de sa génération. Les grandes compagnies d'opéra de la planète se l'arrachent.
Qu'a-t-il fait?
Jonas Kaufmann a incarné un mémorable Siegmund dans le Ring de Wagner mis en scène par Robert Lepage au Metropolitan Opera de New York (Met). Sa performance magistrale dans Lohengrin à la Scala de Milan, en décembre, a fait taire la polémique soulevée par les inconditionnels de Verdi.
Pourquoi on s'excite?
Avec Jonas Kaufmann dans le rôle-titre, le Parsifal de Wagner mis en scène par le Québécois François Girard est considéré comme la production la plus attendue cette saison au Met. Par ailleurs, le programme que le ténor a préparé tout spécialement pour les abonnés du Club comprend le cycle des Dichterliebe de Schumann, des lieder de Richard Strauss et des airs d'opéra dont Pourquoi me réveiller (Werther) de Massenet et Recondita armonia (Tosca) de Puccini.
Le pianiste Alexandre Tharaud
Les Violons du Roy et la Chapelle de Québec
Les Messes luthériennes de Bach, Palais Montcalm, 6 et 7 février à 20h
Leur titre est peut-être moins évocateur que celui de la Messe en si ou de la Passion selon saint Matthieu, mais il n'empêche que les somptueuses Messes luthériennes de J.S. Bach s'annoncent comme un des sommets de la saison pour Bernard Labadie, les Violons du Roy et la Chapelle de Québec. Elles sont également bien trop rarement offertes pour qu'on manque l'occasion de les entendre.
OSQ : Fabien Gabel et Alain Lefèvre
Concerto de l'asile de Walter Boudreau, Grand Théâtre de Québec, 29 mai à 20h et le 30 mai à 10h30
Première à Québec du Concerto de l'asile composé par Walter Boudreau et écrit spécialement pour Alain Lefèvre. Une oeuvre toute fraîche inspirée de la vie du dramaturge Claude Gauvreau et créée cette semaine à la Maison symphonique de Montréal. Au même programme, le Concerto en sol de Ravel.
Opéra de Québec
La vie parisienne, Grand Théâtre de Québec, 11, 14, 16 et 18 mai
La présentation de la savoureuse opérette d'Offenbach marque les débuts du chef Jean-François Rivest à l'Opéra de Québec. Deux ans après l'irrésistible Chauve-souris, la distribution réunira de nouveau sur scène Marc Hervieux, Patrick Mallette, Robert Huard, Éric Thériault et Judith Bouchard, un joyeux groupe auquel se joindront Monique Pagé, Nathalie Paulin, Pascale Beaudin et Hugues Saint-Gelais.
Aussi
- Les Violons du Roy et Alexandre Tharaud, Concertos no 7 de Bach et no 23 de Mozart, Palais Montcalm, 15 février
- L'OSQ, Fabien Gabel et la pianiste Lise de la Salle, Rhapsodie sur un thème de Paganini de Rachmaninov, Grand Théâtre, 20 mars
- L'OSQ, Hélène Guilmette et Jean-François Lapointe, Un requiem allemand de Brahms, Grand Théâtre, 27 mars
- L'OSQ et Yoav Talmi, Symphonie no 7 de Bruckner, Grand Théâtre, 17 avril
- Les Violons du Roy, Karina Gauvin et Marie-Nicole Lemieux, Theodora de Handel, Palais Montcalm, 23 et 24 mai