Rentrée cinéma européen: saison relevée

Nos distributeurs ont fait de l'hiver leur saison de prédilection pour le cinéma européen. Non seulement l'offre est abondante, mais elle est relevée : plus d'une demi-douzaine de films présentés à Cannes, l'an dernier, prendront l'affiche, sans compter plusieurs productions françaises qui ont obtenu beaucoup de succès cet automne. À vrai dire, les cinéphiles ne sauront plus où donner de la tête.
Force majeure
Prix du jury de la section Un certain regard à Cannes, le Suédois Ruben Östlund offre un film remarquable sur les valeurs morales qui nous gouvernent, surtout au sein d'un couple. Dans le décor idyllique des Alpes, une famille modèle est confrontée à un incident où il y a plus de peur que de mal. En apparence : à partir de là, le couple dérape sur une pente de plus en plus glissante, jusqu'au bord du précipice de la séparation. Force majeure est le genre de film qui peut enclencher des discussions (périlleuses) jusque tard dans la nuit. Un incontournable.
Date de sortie : 16 janvier
La rançon de la gloire
Xavier Beauvois (Nord, Des hommes et des dieux) est un cinéaste doué, qui n'a pas peur d'aborder des sujets délicats. Il le fait cette fois encore, à partir d'un incident qui, avec un peu de recul, n'est rien de moins que loufoque : le kidnapping par deux petits malfrats (Benoît Poelvoorde et Roschdy Zem) de la dépouille... de Charlie Chaplin et la demande d'une rançon à la famille! Sa comédie dramatique est un hommage, tant dans les thèmes abordés que dans la forme, au génie de la comédie. Un long métrage réjouissant.
Date de sortie : 30 janvier
Samba
Après l'immense succès planétaire d'Intouchables (2011), le nouveau film d'Olivier Nakach et d'Éric Toledano suscite bien des attentes. Il a été plutôt bien reçu par la critique et le public en France. Le duo retrouve Omar Sy et un peu le même style, en abordant un sujet sérieux avec une touche d'humour bon enfant et une dose d'humanité. Samba (Omar Sy) occupe des petits boulots au noir en France lorsqu'il est arrêté. Menacé de déportation, il trouvera une oreille attentive en Alice (Charlotte Gainsbourg). L'amour (improbable) sera évidemment au rendez-vous. Une immersion intéressante dans le monde des sans-papiers.
Date de sortie : 6 février
Leviathan
Le Russe Andreï Zviaguintsev (Le retour) a obtenu un très mérité prix du scénario à Cannes pour ce long métrage qui décrit autant la chute d'un homme que les failles du totalitarisme à la Poutine. Kolia habite une petite ville au bord de la mer de Barents lorsqu'il est exproprié par le maire corrompu. Il confie sa défense à son meilleur ami Dmitri, un avocat de Moscou, qui le trompe avec sa femme Lilya. À partir de ce moment, tout va partir en vrille pour Kolia. Servi par une mise en scène précise et de très bons interprètes, il s'agit d'un film absolument fascinant et dépaysant.
Date de sortie : 6 février
Astérix - Le domaine des dieux
Le citron a été si bien pressé avec Astérix - et a laissé un goût amer à bien des spectateurs - qu'on pensait bien que c'en était fini des aventures du petit Gaulois au grand écran. Mais ce nouveau film revient aux origines - l'animation - à la sauce 3D. Le réalisateur Louis Clichy est un ancien de Pixar et sa version du Domaine des dieux a obtenu un très bon succès lors de sa sortie française. Dans la pléthore de films d'auteur proposés cet hiver, voilà un divertissement familial qui devrait trouver son public.
Date de sortie : 20 février
Aussi
Winter Sleep Nuri Bilge Ceylan 
(16 janvier)
Paddington Paul King (16 janvier)
La chambre bleue
Mathieu Amalric (30 janvier)
Elle l'adore Jeanne Herry (6 février)
The Voices Marjane Satrapi (6 février)
Brasserie romantique
Jöel Vanhoebrouck (6 février)
3 coeurs Benoît Jacquot (6 février)
M. Turner Mike Leigh (13 février)
Timbuktu Abderrahmane Sissako
(20 février)
'71 Yann Demange (6 mars)
The Search Michel Hazanavicius (hiver)
Le promeneur d'oiseaux
Philippe Muyl (20 mars)
Respire Mélanie Laurent (20 mars)
Je suis à toi David Lambert (27 mars)
Jimmy's Hall Ken Loach (27 mars)
Des étoiles Dyana Gaye (3 avril)
Weekends Anne Villacèque (17 avril)