Une fois élus, les conservateurs respectent leurs promesses, a tenu à souligner Stephen Harper.

Rénovation domiciliaire: Harper promet un crédit d'impôt permanent

Le chef conservateur Stephen Harper a promis mardi d'instaurer au mi-mandat d'un éventuel gouvernement qu'il dirigerait un crédit d'impôt permanent sur la rénovation domiciliaire.
De passage dans la région de Toronto, il a fait valoir que ce crédit d'impôt permettrait de créer des emplois en plus d'aider les Canadiens à maintenir et à augmenter la valeur de leur maison.
Un crédit d'impôt pour la rénovation domiciliaire avait été créé à l'origine par le gouvernement Harper en 2009, mais il s'agissait d'une mesure temporaire.
Le crédit permanent entrerait en vigueur lorsque la situation économique s'y prêterait et s'appliquerait aux dépenses engagées pour des rénovations de 1000 $ à 5000 $, a dit M. Harper.
Invité à préciser les motifs derrière ce délai d'implantation, le chef conservateur a expliqué que ses plateformes électorales passées comprenaient traditionnellement de telles mesures à long terme.
Et une fois élus, les conservateurs respectent leurs promesses, a-t-il tenu à souligner.
M. Harper n'a prévu aucune autre activité à son calendrier pour la journée de mardi, la troisième de la campagne électorale.
Les chefs se préparent à la tenue du premier débat organisé par le magazine Maclean's, qui se tiendra jeudi à Toronto.