Nathalie Godbout

Relance de l'enquête sur la disparition de Nathalie Godbout à Lévis en 2000

La Sûreté du Québec (SQ) fait appel au public dans l'espoir de résoudre son enquête sur la mystérieuse disparition d'une jeune femme de 26 ans, Nathalie Godbout, survenue il y a précisément 15 ans, à Lévis.
Un poste de commandement mobile de la SQ est stationné depuis 8h sur le boulevard Guillaume-Couture, dans le secteur Saint-Romuald. La police espère que toute personne ayant remarqué à l'époque un détail pouvant contribuer à la résolution de l'affaire puisse le transmettre à ses agents sur place.
Nathalie Godbout aurait quitté son domicile du secteur Saint-Romuald vers 23h30, le 23 septembre 2000, sans aucune pièce d'identité; elle n'a jamais été revue depuis.
Au moment de sa disparition, elle portait un manteau noir en nylon et des pantalons de style leggings moulants blancs. Elle affichait plusieurs bagues aux doigts.
La jeune femme a les yeux verts et portait les cheveux roux lors de sa disparition. Elle a un tatouage en forme de papillon au-dessus du sein gauche et une panthère noire avec flamme à l'épaule droite.
Toute information pouvant aider à résoudre ce dossier peut être communiquée au poste de commandement mobile ou à la Centrale de l'information criminelle de la Sûreté du Québec.
Jeudi matin, Jean-Guy Godbout, le père de la jeune femme disparue, était présent tout près du poste de commandement.