Même si Jordan Spieth conserve la position de tête, il s'est fait voler la vedette par Branden Grace (photo), samedi. Le Sud-Africain a ramené une carte de 62, du jamais vu dans un tournoi majeur.

Record pour Grace, Spieth garde la tête

L'Américain Jordan Spieth a brillé avec un 65 en troisième ronde, samedi, prenant trois coups d'avance en tête à l'Omnium britannique. Mais c'est le Sud-Africain Branden Grace qui a volé la vedette avec une carte de 62, un record pour un tournoi majeur.
Après six normales de suite, Spieth a ajouté ses quatrième et cinquième oiselets en fin de journée, concluant ainsi une ronde sans boguey.
«Je ne me fais pas trop de soucis, a dit le Texan de 23 ans. Être en tête avant la dernière ronde d'un tournoi majeur, je ne peux pas demander mieux.»
Après trois rondes, Spieth présente un total de 199, 11 coups sous la normale. Il devance par trois coups son compagnon de jeu et compatriote Matt Kuchar, qui a joué 66.
«J'ai bien joué, a dit Kuchar, qui va jouer dans le dernier groupe d'un tournoi majeur pour la première fois de sa carrière, à 39 ans. Son meilleur résultat est au Tournoi des maîtres de 2012, avec une 3e place. «Je suis dans le coup. Je frappe bien la balle et j'ai très hâte à dimanche.»
Spieth est en quête d'un premier titre à l'Omnium britannique. En 2015, il a été le vainqueur du Tournoi des maîtres et de l'Omnium des États-Unis.
Le Canadien Austin Connelly a surpris en jouant 66, se hissant au troisième rang, à - 5. Le golfeur de 20 ans a grandi au Texas, mais il possède une double citoyenneté, son père étant natif de Toronto.
Connelly a grimpé au classement avec un aigle au deuxième trou. Il a commis deux bogueys mais a fini le parcours avec deux oiselets de suite, concluant la journée avec quatre.
L'Américain Brooks Koepka se trouve lui aussi à 205, après avoir joué 68.
Briser la marque de... 30 golfeurs
Le Sud-Africain Branden Grace a ramené une carte de 62, établissant le record du meilleur score lors d'un tournoi majeur.
Un court roulé de deux pieds lui a valu le record. Le score de 63 a été réussi plus de 30 fois, le plus récemment par Justin Thomas à l'Omnium des États-Unis, le mois dernier.
Grace a récolté huit oiselets dont un grâce à un roulé de 30 pieds, au 14e trou.
«C'est une journée spéciale, a dit Grace, qui est à cinq coups du meneur. Je n'avais vraiment aucune idée de ce qu'était le record. J'étais juste très concentré, je jouais très bien. J'essayais simplement d'éviter les bogueys. Parfois ça aide de ne pas savoir ce genre de choses.»
À - 4, Grace partage le cinquième rang avec le Japonais Hideki Matsuyama, qui a joué 66, samedi.
Dans le groupe présentant un cumulatif de - 3 se trouve le champion en titre, Henrik Stenson, qui a joué 65. Le Suédois a récolté six oiselets et n'a commis qu'un seul boguey.
Le Nord-Irlandais Rory McIlroy a été l'un des rares à signer une carte au pointage plus élevé que la veille (68 vendredi, 69 samedi). Il a été victime d'un double boguey au 10e trou, glissant au 11e rang.
«Habituellement, quand je démarrais fort, je parvenais à maintenir le rythme, mais pas aujourd'hui, ce qui est décevant», a commenté McIlroy en faisant allusion à ses trois oiselets aux cinq premiers trous, suivis de deux bogueys...
Sergio Garcia, champion du plus récent Tournoi des maîtres, a joué 68 samedi, et affiche la normale après trois rondes. Il se trouve à égalité en 18e place.  avec AFP