Rallye des Contreforts: pour découvrir l'histoire militaire de Québec

Fouiller pour trouver une plaque commémorative, observer pour comprendre le mécanisme d'un pont-levis. Voilà quelques idées des recherches qui devront être effectuées par les participants du Rallye des Contreforts qui débute le 7 septembre.
Les organisateurs de cette activité ont invité les médias sur la terrasse du mess des adjudants dans la Citadelle de Québec, mardi matin. Face à une impressionnante vue sur le fleuve, Lévis et même l'île d'Orléans, André Kirouac, directeur du Musée naval de Québec, a dévoilé les détails de l'activité qui relate l'histoire militaire de la région.
Présentée par le Musée naval de Québec, le Musée du Royal 22e Régiment et le Musée des Voltigeurs, cette quatrième présentation se veut la plus importante jamais réalisée par le trio. Contrairement aux années précédentes où le rallye se réalisait en une journée, celui du 400e s'étend sur 20 jours et comporte 40 questions.
Gratuit et ouvert à tous, le seul parcours historique accrédité par la Société du 400e se déroulera autant à Québec qu'à Lévis et pourra être complété en deux jours, estiment les organisateurs. Deux journées de dur labeur? Bien sûr, mais surtout de plaisir, prédit Jocelyne Milot, directrice du Musée du Royal 22e Régiment. De plus, les participants qui auront réussi à répondre à 30 questions seront éligibles au tirage d'un voyage d'une semaine en France.
Les personnes intéressées à relever le défi peuvent se procurer le carnet de rallye dès le 7 septembre dans les trois musées ou au www.mnq-nmq.org.