Raconter pour sensibiliser aux différences

L'autisme, la leucémie, le bégaiement, l'obésité, le diabète, la dyslexie. Des sujets tabous pour les enfants? Pas pour l'auteure et illustratrice Brigitte Marleau, qui en moins de cinq ans, a publié 18 livres sur ces sujets qui n'ont pourtant rien de jojo.
Éducatrice spécialisée auprès des bébés de la naissance à deux ans, Brigitte Marleau a la ferme conviction que même un album pour les tout petits enfants peut aider à sensibiliser aux différences.
Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si la collection des éditions Boomerang dans laquelle elle publie ses livres s'appelle Au coeur des différences. Des albums aux couleurs vives qu'elle illustre elle-même au pastel. Des textes simples et touchants qui s'adressent aux enfants de quatre à neuf ans.
Dans chaque livre, Brigitte Marleau aborde de front une maladie, un handicap dans le but de vulgariser et de mieux faire comprendre ces différences. «Mes livres ne sont pas là pour expliquer scientifiquement. Je raconte une histoire en souhaitant que les enfants voient qu'il y a des réalités différentes», explique l'auteure au bout du fil de sa maison de Richelieu.
Pas question toutefois de proposer de grandes morales ni de réponses toutes faites dans ces contes sur l'amitié et les liens familiaux. L'auteure dans la jeune quarantaine, elle-même mère de quatre enfants de 10 à 18 ans, ne voit pas ses livres comme des fins en soi, mais plutôt comme une façon d'ouvrir le dialogue.
«Mes livres s'adressent aussi aux parents qui trouveront eux aussi une façon d'aborder divers sujets», poursuit celle qui fait paraître ces jours-ci deux nouveaux titres, D'où je viens?, qui aborde l'adoption internationale, et Les mots du ventre, où le petit Nicolas découvre qu'il souffre de dyslexie.
L'autisme
Si les thèmes abordés dans ses livres sont très variés, c'est avec le sujet de l'autisme que Brigitte Marleau a commencé sa série. «Ma plus grande fille est atteinte de TED [trouble envahissant du développement]. Mais plus jeune, elle a eu un diagnostic d'autisme. Je me suis dit qu'il manquait de livres pour expliquer cette réalité.»
Quelques années plus tard, en 2006, elle a décidé d'envoyer le texte de Lolo aux éditions Boomerang. Cette titulaire d'un DEC en arts plastiques a aussi ressorti ses crayons et illustré ce livre qui allait devenir le début de l'aventure de la collection Au coeur des différences. Lolo restera toujours spécial pour l'auteure, qui verse tous les cachets des ventes de ce titre à la Fondation Le Renfort Grande Ligne de Saint-Jean-sur-Richelieu, qui vient en aide aux familles d'enfants autistes.
«Je me documente sur chaque sujet pour savoir comment mes personnages devront réagir devant telle ou telle différence», explique cette boulimique du travail qui consacre maintenant trois jours par semaine à l'écriture. En plus de la collection Au coeur des différences, pour laquelle elle publie de deux livres par année, Brigitte Marleau écrit aussi la série pour adolescents Asclé. Elle tient aussi un blogue, anime des ateliers dans les bibliothèques et les écoles et se promène dans des salons du livre d'ici, mais aussi de France, de Belgique et... du Mexique. En 2009, elle a en effet participé à la Foire internationale du livre de Guadalajara.
«J'ai la chance de parler espagnol alors j'ai parlé de mes livres à la radio», raconte-t-elle avec fierté. Résultat : son livre Aïe! Ça pique!, qui traite des allergies, a été traduit et commandé pour plusieurs écoles mexicaines.
En France aussi, ses livres connaissent du succès notamment le fameux Lolo dont les ventes ici et en France atteignent les 12 000 exemplaires. «Le sujet et le type d'écriture s'exportent bien, estime Brigitte Marleau. Comme si en France, il n'y avait pas encore de livres qui abordaient ces sujets. Alors, ils importent les miens!»