Quelques-unes des fragrances récemment arrivées sur les rayons

Quinze fragrances à l'essai

Qu'il soit grisant, sucré, satiné, pimpant, discret ou extravagant, un parfum interagit avec la personnalité de celui qui le porte. Question de s'y retrouver sans avoir la tête qui tourne, Le Soleil a demandé à des nez fins (et critiques!) de mettre des mots sur quelques-unes des fragrances récemment arrivées sur les rayons. Le tout reste évidemment une affaire de goût... et souvent, de dosage.
<p>Fou rire de Gladys Miller</p>
>> 1 - Fou rire de Gladys Miller
Gladys Miller correspondait exactement à l'idée que je m'étais faite en entendant sa voix au téléphone : une dame distinguée à l'âme artistique pour qui la vie est un vaste projet pour les sens. Avec sa gamme de parfums Fou rire (15), elle partage un peu de son esprit épicurien et amoureux.
«Sachant que l'olfaction est le sens le moins développé chez l'être humain, mais qu'avec des odeurs on peut arriver à des espèces d'"états", je me disais qu'il fallait que je crée un parfum», explique l'auteure, pédagogue et conférencière. Avec la complicité du parfumeur montréalais Claude André Hébert, elle a écrit l'histoire d'un couple, Rose et Victor, pour guider le travail des chimistes avec des mots. En tête de liste, puissance pour l'homme et amour pour la femme.
Le nom Fou rire, lui, est né du désir d'insuffler une note de légèreté et de poésie à la démarche. «Ça a été un peu surprenant pour Claude André [Hébert], au début, parce que dans le monde de la parfumerie, c'est rare qu'on s'écarte du sérieux», indique Mme Miller.
Ils devaient tester les 13 propositions en plein air, mais comme il pleuvait ce jour-là, le duo s'est installé dans l'immense église Saint-Roch pendant plus de trois heures et demie. «Je suis entrée dans un état assez extraordinaire. Chaque fois qu'il me présentait un parfum, j'entrais dans une vibration et je voyais une image», relate la passionnée.
Parmi les ingrédients utilisés, Gladys Miller se réjouit de trouver de l'asclépiade, une fleur qui sent le lilas, mais qui pousse en Estrie, ainsi qu'une eau à haute teneur en minéraux qui a été puisée à 3000 pieds sous la terre de la Saskatchewan et qui aurait, semble-t-il, des propriétés bénéfiques.
L'une des propositions, plus fraîche et juvénile, lui a inspiré l'idée de décliner Fou rire non pas en deux, mais en quatre fragrances, dont une pour petite fille et une pour garçon, en plus de celles dédiées aux amants.
Dans le mélange pour femmes, floral et sucré, on décèle l'odeur du gardénia, de la rose, du lys, de l'orchidée et des agrumes. Celui pour hommes, plus musqué, contient du bouleau, du cèdre, du cyprès, du sapin et de l'oud. Les mélanges pour enfants sont des déclinaisons, plus légères et plus fraîches, de celles des «parents». «On a testé dans une maternelle de Montréal, et les enfants étaient ravis», assure Mme Miller, qui caresse aussi le projet de faire installer un diffuseur de parfums, sous la forme d'une sculpture florale de 28 pieds de haut en acier inoxydable et en cristal en plein milieu d'un parc. Le parvis de l'église Saint-Roch était déjà pris, mais parions que Mme Miller n'a pas dit son dernier mot.
La gamme Fou rire, certifiée naturelle et biologique, est en vente chez Bloomi et Benjo, rue Saint-Joseph, à Québec.
<p>Daisy de Marc Jacobs</p>
>> 2 - Daisy Delight de Marc Jacobs
Ça sent la pomme verte, l'herbe et la pluie d'été. Alors que l'odeur acidulée - poivre rose et orange sanguine - du Daisy Delight Eau So Fresh porte un grain de folie printanière, l'odeur du Daisy Delight semble plus sucrée et plus frivole, avec des notes florales. D'ailleurs, les fleurs de plastique sur la bouteille sont pimpantes à souhait.
>> 3 - Nirvana d'Elisabeth and James
La bouteille, aux allures de porte-cigarette ou de flasque d'alcool, ne nous emballe pas au premier contact (ni au second...). La fragrance noire, un brin mordante et masculine, est composée de vanille, de violette et de bois de santal et a l'avantage de ne pas être convenue. La blanche, au muguet et au musc, est moins dynamique.
<p>Killer Queen de Katy Perry</p>
<p>See By Chloé</p>
>> 4 - Killer Queen Oh So Sheer de Katy Perry
Pour le printemps, la vedette a lancé Spring Time's Eau de Royalty en édition limitée. La fragrance manque de raffinement dans les notes de tête (où les prunes et les mûres ont un effet grosse gomme mauve à saveur de raisin), avant de glisser vers le lilas et le... patchouli. On aime bien le flacon baroque, que l'on dépose sur le côté.
>> 5 - Eau Fraîche de See By Chloé
Bergamote, pomme et jasmin se conjuguent dans See By Chloé, dont la bouteille sans prétention évoque un peu la grenade. L'odeur, celle d'un savon délicat avec une touche boisée, se développe joliment.
>> 6 - Eau de Lacoste
En voulant recréer la sensation du coton blanc et pur sur la peau, Lacoste arrive à un résultat plat, qui manque de relief, malgré une certaine fraîcheur aqueuse et le fait que le parfum soit présenté dans une jolie bouteille discrète et neigeuse.
>> 7 - Rise de Beyoncé
Tout nouveau, et dédié à la force et à la beauté féminines, Rise sent l'orchidée et l'abricot, avec une touche boisée. Les premières notes sont tapageuses, puis l'odeur se rétracte et laisse un arrière-goût difficile à définir. 
>> 8 - Azzaro pour homme
Ce parfum est collé à l'image d'un homme rasé de frais, confiant et viril. Épicé, boisé, musqué (un peu à la Drakkar Noir de Guy Laroche), il a un côté déjà-vu, certes, mais rassurant, d'une certaine façon.
<p>Guilty par Gucci<strong></strong></p>
>> 9 - Guilty par Gucci
Le parfum tenace, ayant du caractère, joue sur l'image d'une femme qui aime flirter avec la transgression et mélange des notes masculines (ambre, épices) et féminines (baies roses, pêche). On a justement conjugué lignes droites et arrondies sur la bouteille dorée.
>> 10 - Nuit de Hugo Boss
Parmi l'offre Hugo Boss, qui manque parfois de complexité, Nuit, pour femmes, se démarque avec son côté sensuel et nocturne. On croit y déceler l'odeur des cerises noires, mais c'est plutôt la pêche blanche, combinée au jasmin et au santal, qui gagne en caractère.
>> 11 - Alien Eau Extraordinaire de Thierry Mugler
L'extravagante bouteille galactique est à l'image de son concepteur, pour qui sensualité rime avec «pierre précieuse cristalline». Au nez, on est plus près d'un effet kryptonite que cristallin...
<p>Dolce de Dolce &amp; Gabbana</p>
<p>Velvet Sugar de Bath &amp; Body Works</p>
>> 12 - Dolce de Dolce & Gabbana
L'odeur de l'amaryllis est classique, vertueuse, un peu datée. Seul, le flacon est élégant, mais dans la mise en scène de l'emballage, où la bouteille est placée sur un piédestal et entourée de trois miroirs, il évoque davantage le narcissisme que la séduction.
>> 13 - Velvet Sugar de Bath & Body Works
Velours sucré, prune dorée, jasmin rose et fraises donnent, une fois mélangés, une belle odeur de jujubes juteux. Difficile à porter pour une femme, sauf pour celles qui aiment sentir le bonbon, mais délicieux pour une petite fille (test à l'appui).
>> 14 - Guess Girl Summer
Frais, net, pimpant, avec une forte dominante de citron, Girl Summer de Guess se développe tranquillement dans des accents plus subtils de mandarine, de rose sauvage et de fleur d'oranger. Pour jeune fille aimant l'été.
>> 15 - Brit Rhythm de Burberry
Austère, Brit Rhythm pour femme a une odeur poudreuse qui rappelle le talc. La fragrance pour hommes plonge plutôt vers la cardamome, le cuir et l'encens, mais produit le même effet daté.
***
Note: bien qu'on utilise le terme parfum, les produits mentionnés sont des eaux de toilette et des eaux de parfum (moins concentrées) en vaporisateur. On peut les trouver chez La Baie, Sephora, Sears et dans les pharmacies.