John Theodore, Dean Fertita, Josh Homme, Michael Shuman et Troy Van Leeuwen, du groupe Queens of the Stone Age

Queens of the Stone Age: stabilité, succès  et surprise

Après avoir enregistré une dizaine de changements dans son équipe au cours de ses huit premières années d'existence, le groupe Queens of the Stone Age a depuis 2007 atteint une certaine stabilité, qui en 2013 a débouché sur le succès de son album ...Like Clockwork, une performance qui a pris par surprise même les principaux intéressés.
«Je suis encore surpris de la façon dont ...Like Clockwork a été reçu par le public et par la critique. Tu sais, nous n'allons pas beaucoup sur Internet pour lire ce que les gens écrivent à notre sujet, alors c'est quand on voit qu'il y a vraiment beaucoup de personnes à nos spectacles qu'on constate que le disque se vend bien», explique le bassiste Michael Shuman en entrevue téléphonique au Soleil.
«Je ne savais pas que le public aimerait autant un album sombre et un peu maussade. Une chose est certaine, je ne le voyais pas du tout comme un numéro un. C'est super de pouvoir encore faire des oeuvres d'art comme ça et que les gens l'apprécient», poursuit-il à propos du sixième album de son groupe, qui a atteint la première position du palmarès de six pays et fait le top 10 dans 13 autres.
Stabilité
Shuman est justement arrivé au sein des Queens en 2007, l'année qui marque un peu le début de cette nouvelle stabilité au sein du groupe. «Il y a eu beaucoup de changements, certains pour le meilleur et d'autres pour le pire. Les gens venaient et partaient, certains arrivaient pour sauver une situation qui avait besoin d'être sauvée», relate celui qui a été mis en contact avec le groupe par Alain Johannes, celui à qui il allait succéder comme bassiste.
«Alain avait déjà produit l'un de mes anciens groupes et il a dû quitter les Queens, car il avait trop de travail dans son studio. Il m'a recommandé au groupe alors qu'il quittait, un départ qui s'est fait dans les meilleurs termes possibles puisque je crois qu'il en avait un peu assez de faire des spectacles», relate Shuman.
À hauteur d'homme
Le bassiste avoue adorer travailler avec le guitariste, chanteur et grand manitou de Queens of the Stone Age, l'ex-leader de Kyuss, Josh Homme. «C'est un gars qui est parfois sérieux, mais qui est aussi capable de déconner en studio. Nous sommes tous un peu comme ça : il y a des moments pour travailler et des moments pour s'amuser et les deux peuvent coexister.»
«J'apprends beaucoup de Josh en regardant son éthique de travail, mais aussi son sens des affaires. Tout le monde s'entend bien dans le groupe et je crois que c'est pour ça que ça fait presque huit ans que nous jouons tous ensemble», termine-t-il.
<p>Le chanteur et guitariste Josh Homme, à gauche, et Michael Shuman le bassiste du groupe Queens of the Stone Age </p>
La trame sonore des braqueurs
Vous ne le savez peut-être pas, mais vous entendez régulièrement la basse de Michael Shuman si vous êtes un aficionado du jeu vidéo Grand Theft Auto V, plus récent chapitre de la populaire saga de Rockstar Games. «Je ne suis pas du tout un amateur de jeux vidéo et je n'ai jamais joué à Grand Theft Auto, mais j'ai un ami qui s'appelle Woody Jackson. Il possède les studios d'enregistrement Vox à Los Angeles et a fait la trame sonore de plusieurs jeux vidéo», raconte Shuman à propos de ce jeu vidéo où des braqueurs se livrent à toutes sortes de combines en voiture. Un jour, Jackson appelle son ami bassiste et lui propose de venir en studio pour participer à la musique de Grand Theft Auto V. «Je n'avais jamais fait ça avant, mais j'ai dit oui. Là-bas, il y avait le batteur Deantoni Parks, un ancien de The Mars Volta. On a passé quelques heures à jammer ensemble, à essayer toutes sortes de choses. C'était vraiment agréable», se souvient-il. Le travail de Shuman et Parks avec Jackson aura été fructueux puisque Grand Theft Auto V a remporté en 2013 le prix de la meilleure trame sonore de jeux vidéo au gala des prix VGX, présenté sur la chaîne télévisée américaine Spike TV.
La guitare d'Adam Sandler
Quand on a un père producteur de cinéma, la vie peut nous amener des cadeaux inespérés, comme un petit rôle dans un film ou la chance de gratter de la guitare avec un comédien célèbre. 
C'est ce qui est arrivé au bassiste de Queens of the Stone Age Michael Shuman, fils du producteur de cinéma Ira Shuman qui a travaillé sur une bonne cinquantaine de films, dont plusieurs mettant en vedette l'humoriste Adam Sandler, notamment Airheads, À l'épreuve des balles, Le chanteur de noces et Le porteur d'eau.
«Je ne suis pas du tout comédien, mais j'ai grandi dans ce monde», raconte le musicien. «Comme mon père travaillait souvent avec Adam Sandler, à un moment donné, on m'a proposé un petit rôle dans Le chanteur de noces quand j'avais environ 12 ans», raconte-t-il. Shuman devait jouer un jeune garçon juif dans un bar mitzva.
«Je me souviens d'avoir été très nerveux quand je suis arrivé sur le plateau. Adam Sandler savait que je jouais de la guitare, alors il est venu me voir et on a jammé ensemble sur des chansons des Beatles», se souvient-il.
Un peu plus tard, son papa est rentré du travail avec un cadeau un peu spécial pour son fiston : la guitare et l'amplificateur d'Adam Sandler, dont le comédien avait décidé de faire don au jeune Shuman. «J'ai donc remplacé ma première guitare par celle d'Adam Sandler!» indique le musicien.
Vous voulez y aller?
Quoi : Queens of the Stone Age (Invités : Brody Dalle et The Kills)
Où : plaines d'Abraham
Quand : jeudi,  21h30
Billets : laissez-passer du FEQ
Téléphone : 418 523-4540
Site Web :  www.infofestival.com