Françoise David, de Québec solidaire, était de passage en Montérégie lundi.

Québec solidaire promet l'embauche de 15 000 nouveaux professeurs d'ici 2020

Pour lutter contre le décrochage scolaire, Québec solidaire promet de créer 15 000 nouveaux postes de professeurs à temps plein à l'école publique d'ici 2020 et de 1000 professionnels pour les appuyer.
De passage à Longueuil pour parler d'éducation, lundi après-midi, la coporte-parole de Québec solidaire, Françoise David, a déploré le sous-financement du réseau scolaire, qui a, selon elle, dégradé les écoles publiques.
Pour remédier au problème, Québec solidaire prévoit 500 millions $ d'investissements sur cinq ans pour assurer aux élèves et au personnel des écoles saines.
Un gouvernement solidaire investirait également 15 millions $ par année pour soutenir la lutte à l'intimidation et à l'homophobie à l'école. Les solidaires réinstaureraient également les cours d'éducation sexuelle.
Ces annonces en éducation sont venues conclure une journée bien chargée pour Françoise David, qui a multiplié les apparitions publiques.
Elle était de passage à Granby, en matinée, où elle a expliqué comment la création de Pharma-Québec permettrait d'améliorer la santé des aînés de la province.
Mme David a indiqué que Pharma-Québec serait dotée d'un mandat triple en agissant comme pôle d'achat de médicaments, de production et de recherche et permettrait de dégager des sommes de 2,3 milliards $.
La coporte-parole a de plus réitéré l'importance d'embaucher davantage de professionnels en santé, d'augmenter les services à domicile et de consolider les CLSC.
Françoise David s'est également rendue à Chambly pour signifier son appui aux citoyens et élus qui se battent depuis des années pour préserver les milieux humides encore en santé dans la région.
Améliorer la santé des aînés avec Pharma-Québec
En mettant sur pied Pharma-Québec pour gérer l'achat de médicaments et instaurer un régime public et universel d'assurance-médicaments, Québec solidaire s'engage à améliorer la santé des aînés de la province.
La coporte-parole du parti, Françoise David, était de passage à Granby, lundi matin, pour expliquer comment un gouvernement solidaire serait bénéfique pour la population vieillissante.
Mme David a indiqué que Pharma-Québec serait dotée d'un mandat triple en agissant comme pôle d'achat de médicaments, de production et de recherche et permettrait de dégager des sommes de 2,3 milliards $.
Soulignant que la part des dépenses de santé consacrée aux médicaments ne cesse d'augmenter, passant de 5,8 pour cent en 1980 à 19,5 pour cent en 2009, Mme David a réitéré l'importance d'embaucher davantage de professionnels, d'augmenter les services à domicile et de consolider les CLSC.
Québec solidaire propose d'instaurer un régime universel d'assurance-médicaments jugé plus équitable et plus économique. Le parti avance qu'après une période de transition, des économies de plusieurs centaines de millions de dollars seront réalisées sur les frais d'ordonnance des pharmaciens.
Françoise David connaît une 20e journée de campagne fort occupée. Elle se déplacera à Chambly, en après-midi, pour y parler de protection des terres agricoles et des milieux humides, puis elle se dirigera vers Longueuil où il sera question d'éducation.