Quatre partis sous la loupe

Il y a 78 jours, le premier ministre Stephen Harper a déclenché les élections au Canada, lançant ainsi une des plus longues campagnes électorales de l'histoire. Depuis le 2 août, scandales et «affaires» ont alimenté le débat, éclipsant souvent les engagements contenus dans les plates-formes des principaux partis politiques. À la veille d'élire un nouveau Parlement à Ottawa, retour sur ce qui a été promis, ou pas, par les aspirants-chefs du gouvernement du Canada :