Mikael Kingsbury

Quatre bosseurs canadiens sur le podium à Pyeongchang

Le bosseur Mikaël Kingsbury a mené une délégation canadienne qui a mis la main sur quatre médailles de l'épreuve test des bosses en vue des Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang, qui seront disputés dans un an.
Kingsbury et Philippe Marquis ont terminé premier et troisième chez les hommes, tandis que Justine Dufour-Lapointe et la Britanno-Colombienne Andi Naude ont pris les deuxième et troisième places de la compétition remportée par l'Australienne Britteny Cox.
Le skieur de Deux-Montagnes a eu chaud par contre: ses 86,71 points ne lui ont permis de devancer le Kazakh Dmitriy Reiherd que d'un centième.
«C'était vraiment serré, a admis Kingsbury. En finale, j'ai tenté de pousser la machine, mais j'ai commis quelques erreurs. Par contre, j'étais très satisfait de mon ski - j'ai été le plus rapide - et j'ai fait deux bons sauts.
«La piste était incroyable, vraiment belle. C'est bon d'avoir amassé toutes ces informations sur le parcours olympique. J'espère réussir le même exploit qu'aujourd'hui aux Jeux olympiques.»
Marquis a récolté 85,94 points. Avec la compétition en simple de Deer Valley, la semaine dernière, cela fait maintenant deux podiums consécutifs pour le skieur de Québec.
«J'ai été très constant cette saison, mais j'avais du mal à grimper sur le podium. Ça en fait maintenant deux consécutifs, a-t-il dit. Les gars ont bien skié toute la journée et moi, j'ai été capable d'améliorer chacune des mes descentes et d'offrir le meilleur de moi-même en finale. De faire ça ici, durant l'épreuve test et de faire ça sous pression, ça représente beaucoup pour moi, c'est un grand soulagement.»
Seul autre Canadien à atteindre la demi-finale, Laurent Dumais a conclu en neuvième place, son meilleur résultat cette saison. Marc-Antoine Gagnon (14e), Simon Pouliot-Cavanagh (18e) et Luke Ulsifer (34e) ont aussi pris part à la compétition.
Chez les femmes, Cox a obtenu 81,66 points pour devancer Dufour-Lapointe (78,35) par plus de trois points. Naude a suivi à 19 centièmes de sa compatriote.
«J'ai eu de très bonnes sensations sur le parcours, a raconté la championne olympique en titre. J'espère pouvoir transposer ces sensations dans un an. Mais je sais maintenant que je peux dominer cette piste.»
Chloé Dufour-Lapointe et Audrey Robichaud ont également atteint la demi-finale. Elles ont terminé respectivement en huitième et neuvième places. Alex-Anne Gagnon (15e) et Maxime Dufour-Lapointe (24e) ne se sont pas qualifiées.
Kingsbury accroît son avance
Cette cinquième victoire en sept courses a permis à Kingsbury d'accroître son avance en tête au classement de la Coupe du monde. À 620 points, Kingsbury détient maintenant un coussin de 248 points sur son plus proche poursuivant, le Français Benjamin Cavet (372), quatrième samedi.
Avec sa deuxième place, Reiherd (307) a quant à lui devancé Marquis (302) en quatrième place de ce classement.
Comme Kingsbury, Cox a signé une cinquième victoire et domine le classement de la discipline avec 605 points, devant Justine Dufour-Lapointe (434). Chloé Dufour-Lapointe (300) est quatrième, devant Naude (284).
Cette victoire a aussi permis à Kingsbury de rejoindre le Norvégien Rune Kristiansen avec 38 victoires en ski acrobatique, toutes disciplines confondues. S'il détient déjà la marque pour les victoires combinées en bosses et en bosses en parallèle, Kinsgbury, avec 27 victoires en simple, n'est plus qu'à une du Français Edgar Grospiron.