Marilyn Bergeron

Prolongation de l'offre de récompense pour retrouver Marilyn Bergeron

C'est presque devenu routinier. Lundi, comme tous les six mois, Jeunesse au Soleil a prolongé son offre dans l'espoir qu'un témoin se lève : 10 000 $ seront remis à tout individu en mesure d'indiquer où se trouve Marilyn Bergeron, disparue à Québec le 17 février 2008.
«On est toujours à la recherche d'indices», expose la directrice générale d'Enfant-Retour Québec, Pina Arcamone. «On garde toujours espoir d'obtenir des informations. [...] Ça pourrait inciter la personne qui a de l'information à la divulguer pour qu'enfin se termine ce cauchemar pour la famille.»
Le mauvais rêve dure depuis plus de six ans. Et les proches ne veulent pas décéder sans avoir obtenu une explication, même si le scénario du pire s'avère, dit Mme Arcamone. «La famille a besoin de savoir où se trouve leur fille aujourd'hui.»
En février 2008, Marilyn Bergeron avait 24 ans. La jeune femme était revenue habiter à Québec, chez ses parents, après trois ans dans la métropole. Elle faisait des projets, devait participer au mariage de sa soeur quelques semaines plus tard. Le matin du 17, elle a quitté le domicile familial en disant à sa mère qu'elle rentrerait plus tard. «Depuis, c'est le mystère total qui plane.»
Elle a été filmée pour la dernière fois vers 11h devant un guichet automatique de la caisse populaire de Loretteville. Plus tard, vers 16h, elle aurait payé une boisson avec une carte de crédit au Café dépôt de Saint-Romuald. Sa piste s'arrête ici.
«Il y a quelqu'un quelque part qui a le petit bout du puzzle manquant», remarque Pina Arcamone. Elle invite donc la population à ouvrir l'oeil, à ouvrir les oreilles. Et à transmettre toute information aux policiers : 418 641-AGIR ou 9-1-1.
Enfant-Retour Québec fait circuler le dossier sur son compte Facebook. Les photos sont également diffusées dans certains dépanneurs et durant des matchs des Alouettes à Montréal.
La famille a mis en ligne un site Internet où vous pourrez dénicher des détails : www.trouvermarilyn.com. On y trouve un numéro de téléphone confidentiel.