Le palais de justice de Québec

Procès Écrevisse: un avocat revient en piste

Lâché par son avocat après s'être évadé du Centre de détention de Québec, un des trois coaccusés du procès Écrevisse, Yves Denis, a retrouvé lundi les services de Me Rodrigue Beauchesne.
Après une pause de deux semaines, le procès des trois présumés trafiquants de drogue de l'Abitibi a repris lundi avec, encore une fois, l'écoute de conversations téléphoniques entre présumés membres du réseau.
Mais avant de convoquer les 12 jurés, le juge Louis Dionne a accepté la requête de Me Rodrigue Beauchesne de représenter à nouveau son client Yves Denis.
Le 9 juin, Me Beauchesne, comme les quatre autres avocats représentant Serge Pomerleau et Denis Lefebvre, s'était retiré du dossier, deux jours après la spectaculaire évasion par hélicoptère de son client.
Pour justifier leur désistement, les avocats affirmaient que le lien de confiance avec leurs clients, à ce moment en cavale, avait été rompu.
Me Beauchesne a expliqué qu'après avoir eu des discussions avec Yves Denis, il était maintenant disposé à travailler à nouveau pour lui.
Les trois coaccusés présenteront demain une nouvelle requête pour assouplir certaines conditions de détention qui, selon eux, les empêchent de préparer efficacement leur défense.
Le procès Écrevisse s'est amorcé en avril et n'a jamais cessé malgré la fugue des accusés. Le ministère public, représenté par Me Antoine Piché, évalue avoir besoin encore de quelques semaines pour présenter sa preuve. Des témoins civils et un témoin expert seront notamment entendus. Les trois accusés ont annoncé qu'ils auraient aussi des témoins à faire entendre.