Lise Thibault

Procès de Lise Thibault: un témoin parle de double facturation

Les témoignages d'une vingtaine de personnes ont été déposés en preuve jeudi au procès pour fraude de Lise Thibault afin de démontrer, selon la poursuite, le caractère strictement familial et non officiel de plusieurs activités de l'ex-lieutenante-gouverneure qui ont été payées par les contribuables.
Embauche d'un magicien, location d'une machine à maïs soufflé, souper au défunt et très réputé restaurant L'eau à la bouche, dîner dans un camp de bûcheron de Charlevoix.
Au moyen de témoignages écrits, admis par la défense, le procureur de la Couronne Me Marcel Guimont a voulu donner des exemples au juge Carol St-Cyr d'activités familiales que Lise Thibault a facturées en tout ou en partie au gouvernement.
On a ainsi pu connaître les témoignages d'un aide de camp de Mme Thibault, d'un propriétaire de cabane à sucre, d'un chef cuisinier, d'un directeur de banquet et d'un magicien, entre autres. Tous ont décrit des fêtes de famille, où Lise Thibault était entourée de ses enfants et petits-enfants, loin du protocole.
Double facturation
Aux yeux du policier Jean-Alexandre Bouchard de la Gendarmerie royale du Canada, l'ex-lieutenante-gouverneure Lise Thibault a fait ni plus ni moins que de la double facturation en réclamant au gouvernement fédéral la location d'une maison à Beaupré alors que la province lui versait déjà 4800 $ par mois pour se loger et se nourrir.
À partir du mois de mars 2003, la lieutenante-gouverneure en poste depuis 1997 a décidé de louer la maison de son garde du corps Guy Hamelin, à Beaupré, pour 500 $ par mois.
Dans une lettre à Patrimoine Canada, où elle réclame des frais pour 15 nuits au cours du mois de mars 2003, Mme Thibault affirme avoir choisi cette solution pour «mener une vie plus régulière, dans la nature». Ce plan fera faire des économies au gouvernement, fait-elle valoir, puisqu'elle pourra cuisiner elle-même ses repas.
Le hic, c'est que durant la même période, Lise Thibault continue de recevoir son allocation fixe de 4800 $ du provincial.
Nuits à Beaupré
Lise Thibaut a pu se faire rembourser ses nuits à Beaupré à même le fonds fédéral pour les dépenses de fonction faites à l'extérieur de la capitale. Ce fonds de 144 000 $ servait pour les 10 lieutenants-gouverneurs du pays.
La secrétaire personnelle de Lise Thibault, Marie-Claude Harvey, témoignera à la cour vendredimatin.
400 000 pages pour Doyen et projet Claudia
Sur un plan plus anecdotique, le procureur de la Couronne Me Marcel Guimont a confirmé que, contrairement à ce que l'auteure de ces lignes avait calculé, la preuve contre Lise Thibault ne fait pas 70 000, mais bien 400 000 pages, réparties dans 14 000 documents! Les documents, auxquels les médias ont maintenant accès grâce à une ordonnance du juge Carol St-Cyr, permettent de constater que si, pour la Sûreté du Québec, l'enquête sur Lise Thibault s'appelait Doyen, la GRC l'avait pour sa part baptisé projet Claudia.