Win Butler, d'Arcade Fire

Prix Juno: grosse année pour les Québécois

Même si les artistes francophones sont encore une fois cantonnés dans une petite catégorie à part, il y aura une importante présence québécoise lors du gala des prix Juno qui se déroulera dimanche au MTS Centre de Winnipeg. Le groupe montréalais Arcade Fire, avec six, et la chanteuse Céline Dion, avec quatre, figurent parmi les artistes comptant le plus de nominations aux «Grammy canadiens».
<p>Karim Ouellet</p>
Le gala sera animé par le chanteur country ontarien Johnny Reed, la chanteuse folk Serena Ryder - qui compte elle-même cinq nominations - et le rappeur Classified. Arcade Fire, qui ne sera pas sur place en raison d'un spectacle qu'il donne au Chili le même soir, pourrait bien figurer parmi les grands gagnants de la soirée étant donné le succès remporté par son dernier opus, Reflektor.
Le groupe mené par Win Butler et sa conjointe Régine Chassagne a en effet d'excellentes chances de remporter le prix du groupe de l'année, de l'album de l'année, de l'album alternatif de l'année et du simple de l'année pour Reflektor.
Le groupe est également en lice pour le prix du public, où les Justin Bieber, Robin Thicke et Avril Lavigne partent toutefois avec une longueur d'avance, et celui du compositeur de l'année, où il se frotte entre autres à Henry «Cirkut» Walter, le Néo-Écossais qui a participé à la composition de succès planétaires comme Roar de Katy Perry, Meltdown de Pitbull et Wrecking Ball de Miley Cyrus.
Céline Dion est elle aussi en lice pour le prix du public et affrontera Arcade Fire dans la catégorie de l'album de l'année avec Loved Me Back to Life, où le rappeur Drake, Michael Bublé et Serena Ryder sont également en nomination.
Les mêmes finalistes, exception faite d'Arcade Fire qui est remplacé par Robin Thicke, se disputeront le titre d'artiste de l'année et la diva de Charlemagne pourrait fort bien mettre la main sur le prix de l'album adulte contemporain de l'année, où la Montréalaise Coral Egan est aussi en nomination.
Le duo Tegan & Sara, dont l'une des membres, Sara Quin, demeure à Montréal, est pour sa part en nomination pour le groupe, le compositeur, l'album pop et le simple de l'année. Les soeurs jumelles font aussi partie des artistes qui offriront une performance durant la soirée.
Parmi les autres prestations à surveiller, il y aura celle, préenregistrée, d'Arcade Fire, de l'Américain Robin Thicke - à qui son père Alan Thicke a transmis sa citoyenneté canadienne - et de l'excellent groupe southern rock de la Saskatchewan The Sheepdogs.
Pour ce qui est de la langue de Molière, Alex Nevsky, Damien Robitaille, Daniel Bélanger, Karim Ouellet et Pierre Lapointe se disputeront le prix de l'album francophone de l'année.
Parmi les autres artistes du Québec en nomination, on note la présence de Florence K, qui a lancé un premier album anglophone en 2013, dans la catégorie Découverte de l'année, Janina Fialkowska, Louis Lortie, Marie-Nicole Lemieux et André Gagnon dans le domaine de la musique classique ainsi que Christine Jensen, Sonia Johnson, Charles Biddle Jr. et Annie Poulain du côté jazz.
Le groupe metal sherbrookois Gorguts, le duo électronique montréalais Blue Hawaii, le saxophoniste Colin Stetson et le duo instrumental Esmerine, composé de collaborateurs de Godspeed You! Black Emperor et Thee Silver Mt. Zion Memorial Orchestra, sont également en lice dans leurs catégories respectives.
On trouve aussi des Québécois dans deux catégories non musicales, à savoir le groupe alternatif We Are Wolves, pour la pochette de son album La mort pop club, et l'artiste d'animation montréalaise Agathe Bray-Bourret pour le clip Je t'aime comme tu es de Daniel Bélanger.
BTO honoré
La soirée des Juno sera également l'occasion d'accueillir au Temple de la renommée de la musique canadienne le légendaire groupe de Winnipeg Bachman-Turner Overdrive, à qui on doit les succès Takin' Care of Business, Hey You et You Ain't Seen Nothing Yet.