Vincent Roy, qui dirige EXMURO arts publics, est en lice pour le Prix du développement culturel.

Prix d'excellence des arts et de la culture: sélection équilibrée

Les finalistes des Prix d'excellence des arts et de la culture sont maintenant connus. Malgré quelques productions théâtrales et organismes culturels qui se qualifient dans plusieurs catégories, on ne peut pas dire qu'un potentiel lauréat se démarque clairement du lot cette année.
D'autant plus que 10 prix sur les 24 qui seront décernés ne comptent pas de finalistes, mais seulement des lauréats, qui seront dévoilés le 24 novembre lors d'un 5 à 7 dans le hall du Musée de la civilisation. Le gala sera animé par Claude Bernatchez, d'ICI Radio-Canada Première, et par la comédienne Noémie O'Farrell.
Les nommés sont...
Le Conseil de la culture a retenu la chanteuse Paule-Andrée Cassidy, les cofondatrices de la compagnie de théâtre Les Incomplètes et l'artiste multidisciplinaire Hélène Matte comme candidats au Prix du rayonnement international. Catherine Benoît, Yannick Nolin et Vincent Roy sont en lice pour le Prix du développement culturel. La première a orchestré la relance de Spirafilm et sa fusion avec Vidéo Femmes, le second est cofondateur du projet KINOMADA et de L'Établi et le troisième dirige EXMURO arts publics.
L'organisme qui s'est donné pour mission d'ancrer l'art dans la trame urbaine a aussi été sélectionné pour le prix Ville de Québec, tout comme KINOMADA, qui produit et diffuse des courts-métrages. L'autre acteur culturel retenu est le Printemps des poètes.
En arts visuels, Le collectif Acapulco, Geneviève Gasse et Josiane Roberge s'affrontent pour le prix Videre relève, alors que Marc-Antoine Côté, Jean-Robert Drouillard et Paryse Martin sont en compétition pour recevoir le prix Videre création. Le luthier Benoît Lauzier, la joaillière Anne-Marie Rémillard et le coutelier d'art Dave Fortin sont les nommés pour le prix Émergence en métiers d'art.
Parmi les potentiels lauréats des huit prix remis par la Fondation du théâtre du Trident, deux pièces récoltent quatre mentions : Mois d'août, Osage County (pour la performance de Paule Savard, les éclairages de Sonoyo Nishikawa, la mise en scène de Jean-Philippe Joubert et le décor de Monique Dion) ainsi qu'Arlequin, serviteur de deux maîtres (pour les performances d'Emmanuel Bédard et de Charles-Étienne Beaulne, la mise en scène de Jacques Leblanc et les costumes de Denis Denoncourt).
On peut consulter la liste des finalistes au http://www.prix-excellence.com.