Préludes & Rhapsodies Buzz

Préludes & Rhapsodies: comme les doigts de la main ***1/2

C'est en souriant d'étonnement qu'on découvre la Rhapsodie hongroise no 2 de Liszt que livre avec brio l'époustouflant quintette de cuivres québécois Buzz.
L'exécution énergique et convaincante de cette oeuvre échevelée en dit long sur la cohésion de l'ensemble. Les instruments font mieux que se compléter, ils s'inscrivent dans le prolongement des uns et des autres pour assurer le déploiement fluide du discours.
Buzz choisit un timbre beaucoup plus soyeux et boisé pour interpréter La fille aux cheveux de lin de Debussy. La harpiste Valérie Milot vient avantageusement compléter le fondu des cuivres dans le Prélude à l'après-midi d'un faune.
En compagnie du pianiste Matt Herskowitz, le quintette s'élance avec un plaisir évident dans la Rhapsody in Blue de Gershwin. Quatre Préludes de choral de Brahms courts et délicats, quoique un peu laborieux à l'occasion, viennent conclure le programme.
La précision mordante du registre grave constitue par ailleurs un des éléments les plus spectaculaires de cet enregistrement haute résolution, comme le démontre la juteuse sonorité du trombone basse.