Le D.J. Ghislain Poirier (à droite) et son acolyte au micro Face-T se sont produits sur les Plaines mercredi alors que le soleil brillait encore.

Poirier et Face-T: plus Millimetrik que deadmau5

Pour un D.J., finir sa journée de travail alors que le soleil brille toujours, ça ne fait pas trop partie de la routine.
Vers 19h mercredi, en sortant de la scène des Plaines, Ghislain Poirier et Face-T, qui l'accompagnait au micro, se sentaient pratiquement en congé. De quoi donner le temps de profiter des autres spectacles proposés par le FEQ. Mais contrairement aux milliers de festivaliers qui prenaient place sur les Plaines, les deux Montréalais n'avaient que peu à faire de la prestation de deadmau5. C'est plutôt celle du collègue de la capitale Millimetrik qu'ils avaient dans la mire. 
«La première fois que j'ai joué ici, en 2002, c'était avec lui», a d'ailleurs rappelé Poirier, qui avait mis à profit son court passage à Québec pour rendre visite à d'autres amis musiciens. Mieux valait en profiter pendant qu'il est dans le coin : le D.J. part sous peu pour une tournée de cinq semaines en Europe. 
Ghislain Poirier et Face-T se sont produits alors que le soleil brillait toujours et que la foule encore plutôt mince était composée en majorité d'adolescents arborant des têtes de souris ou des boucles de Minnie Mouse. Rien pour les inquiéter. «Jouer à l'extérieur, on le fait souvent dans les festivals. C'est quand il pleut que c'est plus difficile», a noté Poirier qui a, comme son complice, été frappé par la taille de la scène des Plaines.
«Tout un bâtiment»
«C'est tout un bâtiment. En arrivant, je me suis dit que j'aurais seulement le temps de la traverser deux fois avant que la chanson soit finie» a noté Face-T, qui a offert la partie plus mobile de la prestation, tandis que Poirier restait derrière ses machines. «Il est le cerveau, je suis les membres!» a blagué le chanteur.