Bien que ce ne soit pas confirmé scientifiquement, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) soupçonne fortement un lien entre le virus Zika et une explosion en Amérique du Sud du nombre de cas de microcéphalie.

Plus de 22 600 cas du virus Zika en Colombie

Plus de 22 600 cas de Zika, dont 2824 femmes enceintes, ont été confirmés en Colombie, deuxième pays le plus touché par ce virus transmis par les moustiques, après le Brésil, selon le dernier bilan officiel publié samedi.
Au total, «25 645 cas de maladie pour le virus Zika ont été répertoriés sur tout le territoire national» à la quatrième semaine de janvier, dont 22 612 cas confirmés et 3033 cas suspects, précise l'Institut national de la santé (INS) dans ce bilan.
Sur l'ensemble des cas, 64,8 % sont des femmes, dont 2824 cas confirmés de femmes enceintes.
La veille, les autorités colombiennes avaient annoncé trois décès de patients ayant contracté le Zika et souffrant également du syndrome neurologique de Guillain-Barré.
Le Zika provoque des symptômes grippaux bénins (fièvre, maux de tête, courbatures). Mais il est aussi soupçonné, quand il touche une femme enceinte, d'entraîner une grave malformation congénitale du foetus, la microcéphalie (réduction du périmètre crânien néfaste au développement intellectuel).
Ce virus est aussi associé à une augmentation du syndrome de Guillain-Barré, maladie neurologique qui peut entraîner une paralysie irréversible.
«Nous avons confirmé et attribué trois décès au Zika», avait déclaré vendredi la directrice de l'INS, Martha Lucia Ospina, ajoutant que «les trois morts ont été précédées du syndrome de Guillain-Barré».
Dans son dernier bilan, l'INS précise que 5348 nouveaux cas ont été enregistrés au cours de la quatrième semaine de 2016.
Le centre du pays, avec 47,3 % des cas, ainsi que la région caraïbe, avec 20,9%, sont les zones du territoire les plus touchées, selon le même bilan.
Premier niveau d'alerte
Le Zika est transmis par le moustique tigre Aedes albopictus ainsi que par le moustique Aedes aegypti, également vecteurs de la dengue, de la fièvre jaune et du chikungunya.
La Colombie a décrété la semaine dernière le premier niveau d'alerte, verte, afin que les hôpitaux se préparent à répondre à une expansion de la maladie.
Les autorités, qui prévoient plus de 600 000 personnes infectées par le virus cette année et quelque 500 cas de microcéphalie, ont également recommandé aux femmes de reporter de six à huit mois leurs grossesses.