Steeve Barriault, 39 ans de Havre-Saint-Pierre, est mort lorsque sa pelle hydraulique s'est enfoncée dans une fosse de cinq mètres d'eau, recouverte de glace.

Plainte pour négligence criminelle contre Hydro-Québec

Clément Barriault est passé de la parole aux actes. Le père de Steeve, décédé d'un accident de travail en mars 2015 sur le chantier hydroélectrique de la rivière Romaine, a déposé une plainte pour négligence criminelle envers Hydro-Québec et le consortium Neilson-EBC, employeur du Cayen âgé de 39 ans au moment de son décès.
«Si on veut que quelque chose bouge, je dois déposer une plainte criminelle. Comme société, on ne peut plus laisser passer ça, il ne faut plus qu'il y ait de morts à cause de négligences comme ça», a déclaré M. Barriault, encore très amer de la manière dont son fils est décédé et de la façon dont Hydro a traité la chose. «C'est pratiquement un meurtre prémédité par le manque de sécurité, le manque d'informations, le manque de gérance, le manque de planification, le manque de logique, le manque de compétence de leur part, et j'en passe», a ajouté l'homme sur sa page Facebook. Steeve Barriault est mort noyé lorsque la pelle mécanique qu'il opérait l'a entraîné sous l'eau, d'une profondeur de six mètres à cet endroit. La glace qui recouvrait la surface n'a pas résisté au poids de la machine.