Le théâtre Repercussion, une compagnie anglophone de Montréal, s'amène la semaine prochaine au parc de la Francophonie avec la pièce Harry The King : The Famous Victories of Henry V.

Pique-niquer avec Shakespeare

Envie d'un petit dépaysement théâtral? Le parc de la Francophonie prendra la semaine prochaine des airs d'Angleterre pour accueillir Harry The King : The Famous Victories of Henry  V, une production du festival Shakespeare-in-the-Park.
C'est la première fois que le théâtre Repercussion, une compagnie anglophone de Montréal, s'amène à Québec. Elle est mieux connue dans la métropole, là où ses productions des pièces du barde sont jouées en plein air dans les espaces verts depuis plusieurs années.
«J'invite les gens à venir se baigner dans quelque chose qui les amènera ailleurs», lance Jean-François Gagnon, membre de la troupe pour cette production.
Un spectateur averti en vaut deux : la pièce est bel et bien jouée en anglais, et en anglais shakespearien, qui plus est. «C'est comme si on allait écouter une pièce en ancien français, on ne la comprendrait pas non plus. Il faut s'exercer l'oreille. Mais l'histoire est conçue pour être comprise», assure le comédien.
D'ailleurs, les oreilles bilingues seront surprises d'entendre plusieurs moments dans la langue de Molière... Harry The King est en fait une adaptation de Paul Hopkins, le directeur du théâtre Repercussion. Il a décidé de fusionner dans un seul texte les pièces historiques Henry IV part. 1, Henry IV part. 2 et Henry V. Une façon de pouvoir explorer le destin du jeune prince Harry, qui deviendra le roi Henry V.
C'est là qu'entre en jeu la particularité francophone de la pièce. «Les conflits et les alliances entre Angleterre et France ont existé pendant très longtemps, et on les retrouve dans ces pièces-là. On trouvait intéressant que notre pièce le reflète aussi. Shakespeare lui-même a écrit des bouts de ses oeuvres en français», explique Jean-François Gagnon. Catherine de Valois, qui deviendra la femme du roi Henry, essaiera entre autres dans une scène d'apprendre l'anglais. «À l'époque, un roi d'Angleterre comme Henry V comprenait très bien le français. Le bilinguisme existait déjà.»
Bien sûr, il y aura de l'action et des combats. C'est justement pour cet aspect que Jean-François Gagnon, spécialiste des techniques de combat sur scène, a d'abord été appelé. «Les acteurs ne sont pas tous formés aux techniques de combat. C'est un travail physique exigeant au niveau de la coordination. Il faut comprendre comme créer des impulsions dans le corps», explique le comédien formé à l'École nationale de théâtre. À travers les années, l'acteur a poussé plus loin son art en allant chercher de la formation de maître d'armes, d'abord en Angleterre, puis aux États-Unis.
Spécialiste des batailles
Le répertoire shakespearien est riche quand on est spécialiste des batailles. Jean-François Gagnon sera d'ailleurs de retour à Québec au printemps prochain pour conseiller Marie-Josée Bastien pour sa version de Macbeth présentée au Trident. Ils avaient déjà travaillé ensemble sur La reine Margot, d'Alexandre Dumas.
«Je peux dire que, dans ma carrière, s'il y a un auteur sur lequel j'ai eu l'occasion de travailler, c'est Shakespeare. J'ai dû travailler sur l'ensemble de ses pièces durant ma carrière», dit celui qui incarne le Chef de Justice, qui mènera Harry à son destin de roi.
Il est recommandé d'apporter des chaises ou des couvertures pour assister au spectacle en tout confort. Il n'y aura pas de vente de boissons ou de nourriture sur place, mais il est permis d'apporter son pique-nique.
Vous voulez y aller?
Quoi : Harry The King : The Famous Victories of Henry V
Quand : 31 juillet et 1er août, 18h
Où : parc de la Francophonie
Coût : contribution volontaire (suggestion : 20 $ pour un adulte; 10 $ pour les moins de 18 ans)
Info : www.repercussiontheatre.com Pour s'informer en cas de mauvais temps : 514 916-7275