À l'évidence, Martin Levac et Phil Collins ont des points en commun.

Phil Collins, une vocation pour Martin Levac

Pourquoi consacrer sa vie (ou presque) à interpréter Phil Collins, le célèbre batteur et chanteur de Genesis? «Parce que je suis un fan fini depuis que j'ai 13 ans! Pour faire comme lui, j'ai même changé mon drum de bord et je suis devenu gaucher (à la batterie seulement, s'entend)», répond Martin Levac, qui interprétera à nouveau son idole dans Dance Into the Light, dès jeudi soir au Cabaret du Capitole.
Nul doute, ils ont les mêmes cheveux! Des traits semblables, aussi. Les deux sosies se sont rencontrés à plusieurs reprises depuis 2002, et ont joué ensemble à Genève en 2005. Levac dit admirer non seulement le musicien en Phil Collins, mais aussi l'homme, simple et accessible même après avoir vendu 150 millions d'albums.
Rassurez-vous, Martin Levac a aussi trouvé sa personnalité à lui... L'auteur-compositeur prépare son quatrième album et accompagne régulièrement d'autres artistes comme musicien.
Jeudi soir, il n'y aura pas de Genesis, que les succès de la carrière solo de Phil Collins «le pop du pop», indique Levac. «Je n'ai pas insisté pour faire toutes les ballades, je voulais un show où ça danse, avec l'énergie des shows de Phil Collins de 1982 à 1988.» Il passera du micro à la batterie et fera même quelques chansons au clavier. (Comme il y aura huit musiciens sur scène, le Capitole a promis d'allonger la scène...)
Le spectacle, dont tout, y compris les éclairages, a été conçu selon les prestations du Phil Collins original, a déjà été présenté 20 fois en Europe (Belgique, Suisse, Allema­gne). «La réaction est pas mal toujours la même, c'est générationnel comme engouement», remarque Levac.
Les trois représentations de cette semaine sont en fait des supplémentaires du spectacle présenté ici en mai. Les billets s'envolent : mercredi soir, il restait quelques places isolées pour vendredi et samedi. Ne reste que jeudi soir...
Dance Into the Light: The Best of Phil Collins in Concert, est présenté jeudi soir, vendredi et samedi au Cabaret du Capitole. Billets : 50 $. Info : 418 694-4444