Rock électronique, Voices, de Phantogram

Phantogram: toujours la voix ***1/2

Plusieurs artistes contemporains ont choisi de réintégrer l'instrumentation électronique dans leur démarche créatrice, parfois avec des résultats pas toujours concluants.
Le duo new-yorkais Phantogram n'est assurément pas de cette catégorie puisque son second album touche la cible avec un mélange bien dosé de claviers, de guitare et de voix. Ce n'est pas pour rien que cet album est intitulé Voices, car c'est la voix de Sarah Barthel qui frappe dès la première écoute. Riche, parfois planante ou rappelant Debbie Harry en certaines occasions, elle est la trame principale de la plupart des pièces. La voix de son comparse Josh Carter vient faire contrepoids sur certains titres, dont I Blame You, une pièce qui baigne dans une ambiance de la fin des années 80. Sur The Day You Died, le duo montre également qu'il est capable de faire du rock alors que Carter agrémente cette pièce accrocheuse et plus rythmée de beaucoup de guitare. Peu importe dans quel registre le duo s'aventure, il vise juste presque à tout coup. Pas mal du tout pour un second album!