Jordan Spieth, 23 ans, est devenu dimanche le deuxième plus jeune joueur, après Tiger Woods, à remporter dix tournois sur le circuit de la PGA.

PGA: dixième titre en carrière pour Spieth

L'Américain Jordan Spieth a décroché à 23 ans sa dixième victoire sur le circuit de la PGA en s'adjugeant le Championnat Travelers grâce à une incroyable sortie de fosse en prolongation, dimanche à Cromwell, au Connecticut.
L'ancien no 1 mondial, en tête depuis la première ronde, est le deuxième plus jeune joueur dans l'ère moderne, après Tiger Woods, à atteindre le chiffre symbolique des dix titres de la PGA.
Le Texan a pourtant connu quelques déboires lors de la dernière ronde et a vu revenir à sa hauteur son compatriote Daniel Berger qui, comme lui, a fini la journée avec un score de 268 (- 12).
Opposés en prolongation sur le trou no 18, les deux joueurs ont très mal débuté : Berger a vu son premier coup se perdre sur la gauche du parcours, tandis que le coup de départ de Spieth est passé miraculeusement entre les branches d'un arbre, mais été freiné.
Les choses se sont encore plus compliquées pour Spieth quand il a manqué le vert et s'est retrouvé dans une fosse de sable avec son deuxième coup.
Mais le no 6 mondial, en retrait depuis son impressionnante saison 2015, a réussi une sortie de fosse impeccable qui lui a offert un oiselet et la victoire.
«Il a fallu se battre toute la journée, mon jeu sur les verts m'a un peu laissé tomber ce dimanche», a-t-il admis.
«J'ai vraiment eu de la chance sur mon premier coup, cela aurait pu être pire et me coûter la victoire. Mon but à ce moment-là était juste de pouvoir disputer un deuxième trou en prolongation. Ma sortie de fosse est incroyable, je ne suis pas sûr que j'arriverai à refaire un coup identique dans ma carrière», a admis le vainqueur du Tournoi des maîtres et de l'Omnium des États-Unis en 2015.
Spieth a signé sa deuxième victoire de l'année après l'AT&T Pebble Beach en janvier.
Berger, vainqueur de la Classique St. Jude au début du mois, a salué la victoire de Spieth : «Jordan a fait du Jordan, j'ai de mon côté très bien joué, je ne peux me demander plus.»
L'Américain Charley Hoffman et le Néo-Zélandais Danny Lee se sont partagé la troisième place (270).
Le Nord-Irlandais Rory McIlroy, deuxième au classement mondial, a fini une semaine difficile en beauté avec une dernière carte de 64 (- 6) qui lui a fait gagner 43 places pour terminer en 17e position (274).
Le vainqueur de l'édition 2016, l'Écossais Russell Knox, a craqué : alors qu'il était dans le coup en début de journée, il a rétrogradé à la 62e place avec une carte de 73 (+ 3) pour un total de 280.