Perspectives économiques 2013: poursuite de l'expansion en assurances et services financiers

Depuis 2006, l'industrie de l'assurance et des services financiers a été l'un des secteurs les plus actifs dans la région de Québec au chapitre de l'emploi avec la création de 1000 nouveaux postes en moyenne par année, rapporte l'organisme de développement économique Québec International.
À Lévis et à Québec, les 10 sièges sociaux de compagnies d'assurances comptent 10 360 employés. Considérée comme la Hartford du Nord, la région de Québec constitue le deuxième pôle de l'industrie de l'assurance au pays.
Comme le révélait au Soleil, en décembre dernier, la présidente du Centre de développement en assurances et services financiers Québec et Chaudière-Appalaches, Sylvie Paquette, l'élan de croissance de l'industrie va se poursuivre en 2013 et au cours des prochaines années.
Signe évident que les temps sont bons pour les assureurs, les compagnies multiplient les projets immobiliers. Desjardins procède à la construction de la Cité de la Coopération à Lévis (125 millions$) et La Capitale Groupe financier termine l'agrandissement de son siège social à Québec (82 millions$). En décembre dernier, SSQ Société d'assurance-vie annonçait la réalisation d'un projet immobilier de plus de 55 millions$ à Longueuil afin de regrouper ses travailleurs dispersés à gauche et à droite dans la région de Montréal.
C'est du côté des provinces canadiennes, notamment par la réalisation d'acquisitions stratégiques, que la croissance des assureurs se réalisera au cours des prochaines années. En effet, le marché des assurances au Québec a pratiquement atteint son point de saturation. Selon le Centre de développement en assurances et services financiers Québec et Chaudière-Appalaches, le potentiel de croissance de la clientèle au Québec se limite à environ 2 % par année. Les assureurs, qui ont perçu en 2011 plus de 17,7 milliards $ en primes et en cotisations, réalisent aujourd'hui 40 % de leur volume d'affaires dans le reste du Canada comparativement à 30% en 2005.
- Bientôt 1 milliard$: valeur du parc immobilier des assureurs dans la région de Québec