Les plaines d'Abraham sont l'hôte du 10e Pentathlon des neiges, qui se tiendra jusqu'au 8 mars et durant lequel s'affrontent cyclistes, coureurs, fondeurs et patineurs.

Pentathlon des neiges: glisser, courir, rouler jusqu'au fil d'arrivée

Des milliers de personnes ont convergé sur les plaines d'Abraham en fin de semaine pour encourager les équipes qui ont choisi de se mesurer au Pentathlon des neiges.
<p>Un fondeur en pas de patin</p>
<p>L'anneau de glace a été investi par les patineurs de vitesse.</p>
Petits et grands se sont agglutinés au bord de la piste, faisant autant de bruit que possible pour soutenir le moral des coureurs, qu'ils soient à vélo, à pied, en skis, en patins ou en raquettes.
Au fil d'arrivée, les gens exaltaient, comme Mario Paquet, qui a lui-même pris part au défi longue distance en équipe, dimanche après-midi, se chargeant de parcourir les 8,4 kilomètres que représentent les 20 tours de l'anneau de glace en patins. «On est sixièmes, Guillaume, on est sixièmes!» criait-il de joie, sautant dans les bras de son fils, qui venait de pousser ses derniers mètres en raquettes.
Pour lui, le Pentathlon est beaucoup plus qu'une façon de repousser ses limites tout en pratiquant son sport favori. «C'était mon rêve de relever le défi avec mes deux gars [Guillaume et Michaël]. On est aussi allés chercher le meilleur skieur de l'équipe du Rouge et Or [Vincent Roseberry]. On n'a pas le choix de recruter les plus gros joueurs si on veut finir parmi les premiers, parce que le niveau de compétition est assez relevé!» a commenté l'heureux papa, qui en était à sa première participation au Pentathlon.
Autres compétitions
D'autres compétitions sont prévues au cours des deux prochaines fins de semaine, l'événement prenant officiellement fin le 8 mars, avec un triathlon sanctionné par l'International Triathlon Union.
Des élèves du primaire et du secondaire auront également l'occasion de s'exercer sur le parcours mercredi et jeudi, lors des journées réservées au Réseau du sport étudiant du Québec.