Le prédateur sexuel René-Claude Poliquin

Peine de cinq ans pour l'agresseur de la Haute-Ville de Québec

Un prédateur sexuel qui a agressé des passantes dans la Haute-Ville de Québec durant plus d'un an écope d'une peine de cinq ans de pénitencier assortie d'une ordonnance de surveillance pour les quatre années suivantes.
René-Claude Poliquin, 46 ans, a assailli de la même manière 12 femmes dans la vingtaine entre les mois de novembre 2011 et février 2013.
En se promenant sur les grandes artères, comme le chemin Sainte-Foy, Poliquin commençait par cibler une victime. Il la suivait et, lorsque la jeune femme se rendait compte de sa présence, il l'assaillait par-derrière et touchait ses parties génitales par-dessus les vêtements. L'homme servait des compliments à sa victime en la touchant et prenait la fuite lorsqu'elle se mettait à crier.
«Sa main m'a empêchée de parler et son avant-bras m'a serré le cou», a raconté une victime de 26 ans dans sa déclaration aux policiers. «Après qu'il soit parti, je suis rentrée chez moi en courant.»
Lorsque la dernière victime en lice a pu donner une description précise de son agresseur, les policiers ont été capables de remonter jusqu'à René-Claude Poliquin. Ce dernier a tout déballé lors de son arrestation et a rapidement plaidé coupable.
Le juge Jean-Louis Lemay a aisément convenu que les victimes ont gardé une crainte de se promener seule la nuit. «Ça prendra une certaine période pour que ces femmes-là se sentent en confiance», a fait remarquer le juge Lemay.
En plus d'avoir un problème de déviance sexuelle et une certaine agressivité, Poliquin était un grand consommateur de PCP, une drogue qui a servi de catalyseur lors des agressions, ont analysé les experts.
Après sa peine de cinq ans - dont il faut soustraire une année de détention préventive -, Poliquin sera sous surveillance durant cinq ans parce qu'il a été déclaré délinquant à contrôler. Durant sa détention, l'homme devra se soumettre à une thérapie pour les déviants sexuels. Il sera aussi inscrit à vie au registre des délinquants sexuels.