Peau neuve pour le Musée Royal 22e Régiment

De sa naissance en 1914 jusqu'à sa participation en Afghanistan, le siècle d'histoire du Royal 22e Régiment est raconté dans les toutes nouvelles installations de son musée à la Citadelle de Québec inaugurées mercredi.
<p>Les nouvelles installations du musée du Royal 22e Régiment à la Citadelle de Québec ont été inaugurées en grande pompe mercredi.</p>
<p>Le Royal 22e Régiment a présenté un spectacle à l'occasion de l'inauguration du nouveau musée.</p>
À l'étroit dans ses anciens habits datant de 1950, le Musée Royal 22e Régiment a quadruplé sa superficie en plus de bonifier considérablement le nombre d'objets présentés au public. Et pour marquer son entrée dans le XXIe siècle, 26 bornes interactives ont été ajoutées afin de relater les faits d'armes des soldats canadiens-français sur les nombreux fronts où ils sont allés se battre depuis 100 ans.
Pour le commandant du 2e Bataillon du 22e Régiment et de la Citadelle, Éric Laforest, les installations permettront à la population de «vivre l'aventure humaine» des soldats «fiers de leur histoire, de leur culture et de leur langue et qu'ils transportent avec eux lors de leur mission à l'étranger».
L'exposition permanente Je me souviens est hébergée dans la casemate Est, à l'entrée de la Citadelle. S'y trouve également une salle des médailles ainsi que deux autres salles, dont une consacrée aux expositions temporaires. Vingt oeuvres du Musée de l'Armée situé à l'Hôtel national des Invalides à Paris et liées à la Première Guerre mondiale y seront exposées en exclusivité à partir du 4 août.
L'ensemble du projet, entamé il y a 12 ans, a coûté 4,1 millions $. La majeure partie des fonds provient de la Défense nationale alors que le musée lui-même et des plus petits donateurs ont complété l'enveloppe. D'autres phases de développement sont présentement sur la table à dessin dont la relocalisation des archives, l'aménagement d'un lieu d'interprétation de l'art militaire et d'un hall d'honneur.
Le musée, inauguré en grande pompe mercredi après-midi lors d'une cérémonie à la Citadelle, sera ouvert au public dès jeudi.