Paul McCartney sur les Plaines le 23 juillet

Paul McCartney reviendra à Québec cinq ans après avoir célébré les 400 ans de la ville, a appris Le Soleil. Le gentil Beatles se produira sur les plaines d'Abraham le mardi 23 juillet, à l'occasion de sa nouvelle tournée intitulée Out There!
Pour l'accompagner sur les planches, Paul McCartney (ici en spectacle en mai 2011 au Brésil) comptera sur la même équipe  qu'en 2008, peut-on lire dans son site Web, soit Paul «Wix» Wickens  (claviers), Brian Ray (basse, guitare), Rusty Anderson (guitare) et Abe  Laboriel Jr (batterie).
Comme nous l'écrivions il y a quelques semaines, le Festival d'été de Québec (FEQ), par l'entremise de sa filiale 3E, a travaillé activement à ramener Sir Paul sur les Plaines. Des sources nous confirment que l'entente est scellée. Le musicien britannique sera en ville pour un spectacle en billetterie - le seul qu'il offrira dans la province cet été.
Au Festival, la porte-parole Luci Tremblay a refusé de commenter la nouvelle; or selon nos informations, une annonce aura lieu prochainement et une prévente donnant priorité aux détenteurs du laissez-passer du FEQ ferait partie des plans.
La tournée Out There! est l'occasion pour McCartney de sillonner le globe avec une nouvelle production où il promet trois heures de matériel. Ce spectacle se veut un voyage à travers son riche répertoire, comprenant autant des compositions des Beatles que des titres défendus par son ancien groupe Wings ou en solo.
À 70 ans, le Britannique, qui a joué les crooners avec son album Kisses on the Bottom, replonge donc dans ce qu'il sait faire de mieux et dans ses refrains les plus populaires. Pour l'accompagner sur les planches, il comptera sur la même équipe qu'en 2008, peut-on lire dans son site Web, soit Paul «Wix» Wickens (claviers), Brian Ray (basse, guitare), Rusty Anderson (guitare) et Abe Laboriel Jr (batterie).
L'histoire se répète
Le concert de Paul McCartney est le deuxième spectacle payant qui aura lieu sur les plaines d'Abraham en juillet en marge du Festival d'été, Céline Dion ayant confirmé sa venue quatre jours plus tard, le 27 juillet. Le hasard veut que l'histoire se répète.
On se rappellera en effet qu'en 2008, Sir Paul avait aussi précédé la chanteuse sur les Plaines, puisque celle-ci avait pris le micro avec ses invités le 22 août. À l'époque, la diva, tout comme son conjoint et imprésario, René Angélil, avaient été agacés que certains médias évoquent une compétition entre la Québécoise et le Beatles.
«Paul McCartney est dans une classe à part, avait tranché M. Angélil. Il n'y a personne qui touche à Paul McCartney dans mon livre à moi, pas les Rolling Stones, pas U2, pas Madonna, pis certainement pas Céline Dion. [...] On parle d'une légende vivante qui est venue au Québec, on est chanceux.»
*****
«Bonsoir toute la gang!»
Le retour de Paul McCartney sur les Plaines à l'été soulignera, à trois jours près, son passage très remarqué du 20 juillet 2008. L'ex-Beatles avait été recruté pour fêter les 400 ans de Québec, un choix qui en avait fait sourciller quelques-uns, l'artiste Luc Archambault en tête, puisqu'il s'agissait d'un chanteur anglophone.
Le grand public s'était néanmoins déplacé en grand nombre pour ce show gratuit: les évaluations de l'époque parlaient d'une foule monstre de plus de 200 000 personnes. McCartney avait pris soin de mettre une saveur locale à sa performance en lançant: «Bonsoir Québec! Bonsoir toute la gang!» à son entrée sur scène; en enfilant un blouson aux couleurs du fleurdelisé ou en faisant flotter le drapeau de la belle province.
Après avoir ouvert le concert avec Jet, le chanteur avait réservé une place de choix au répertoire des Beatles, avec les Get Back, Penny Lane ou Birthday, fort appropriée pour l'occasion, en plus de faire des clins d'oeil sentis aux Beatles disparus, George Harrison et John Lennon. Près de 40 chansons avaient été interprétées.